MAROC
02/05/2018 17h:53 CET

Plus de 600 migrants morts cette année en tentant de traverser la Méditerranée vers l'Europe

En 2017, il y a eu 224 morts.

Hani Amara / Reuters

MIGRANTS - Un total de 606 migrants sont morts ou ont disparu lors de la traversée de la Méditerranée vers l’Europe au cours des quatre premiers mois de l’année, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

“Les décès sur la route de l’ouest sont alarmants, et ce week-end nous en avons atteint 217. En 2017, il y a eu 224 morts”, a déclaré le porte-parole de l’agence onusienne, Joel Millman, au cours d’un point de presse à Genève.

Jusqu’à présent, près de 22.000 personnes sont arrivées en Europe par la mer, soit un peu moins de la moitié de l’année dernière et 10% des chiffres de 2016. Pour le seul mois d’avril, quelque 7.100 arrivées de migrants et réfugiés ont été enregistrées.

Ce chiffre était presque quotidien au plus fort de la crise migratoire en 2015 lorsque plus de 5.000 migrants débarquaient chaque jour dans la mer Egée, et des centaines d’autres en Italie et en Espagne. 

L’itinéraire libyen toujours aussi dangereux

Sur le nombre total des migrants ayant perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée, plus de la moitié empruntaient l’itinéraire central reliant la Libye à l’Italie, même si les décès le long de cette route ont récemment diminué.

Par pays d’accueil, les arrivées ont rejoint essentiellement l’Italie (43%), la Grèce (37%) et l’Espagne (20%) à fin avril.

Selon les chiffres de Salvamento Maritimo (les gardes côtes espagnols), publiés le 30 avril, depuis le début de l’année, 47 personnes sont mortes ou ont été portées disparues sur les côtes espagnoles. 3056 personnes ont été secourues par les équipes de sauvetage espagnoles et 910 par les gardes côtes marocains.

A la même date en 2017, ils étaient 44.625 à aborder les côtes européennes. En 2016, environ 200.000 personnes ont traversé la Méditerranée.