ALGÉRIE
06/12/2018 16h:04 CET

Plus de 50 Palestiniens entrés illégalement en Algérie espèrent être régularisés

Une cinquantaine de ressortissants palestiniens, se trouvant depuis plus de deux mois au centre d’accueil de réfugiés subsahariens à Tamanrasset, attendent de voir leur situation régularisée. Le ministère des Affaires étrangères palestinien a exprimé cette semaine sa “préoccupation”, espérant que leur situation soit régularisée.

Selon le site d’informations Maan News, ces Palestiniens sont entrés illégalement en Algérie par la frontière malienne cela fait deux mois. Ils ont été interceptés par des éléments de la Gendarmerie nationale avant d’être transférés au centre d’accueil et d’hébergement des réfugiés, situé à Tamanrasset.

Maan News

 

Dans un communiqué de presse, diffusé sur son site Internet, le ministère palestinien des Affaires étrangères a déclaré “suivre avec grand intérêt l’affaire des Palestiniens se trouvant dans le Sahara algérien”. 

Le MAE a rajouté que les autorités palestiniennes et algériennes communiquent quotidiennement à travers l’ambassade de la Palestine à Alger pour “trouver des solutions adéquates à leur situation, d’autant que ces ressortissants sont entrés illégalement en Algérie”. 

Le ministère des AE palestinien a ainsi exprimé son “espoir” à ce que ce problème soit résolu dans “un futur proche”.

Selon l’agence Maan News, les ressortissants ont appelé le président Bouteflika et les hautes autorités du pays à leur accorder le statut de réfugiés en Algérie. L’un des Palestiniens, cité par la même source, a ainsi demandé à ce que le chef de l’Etat “prenne en considération la situation des fils de sa deuxième patrie”, affirmant “fuir les guerres et la mort” en “ayant espoir en le peuple algérien”. 

Dimanche dernier, des proches des ressortissants se trouvant au centre d’accueil des réfugiés à Tamanrasset ont tenu un sit-in pour protester contre leur situation et exhorté le président à régler leur situation.