TUNISIE
23/05/2019 21h:59 CET | Actualisé 24/05/2019 11h:51 CET

Plus de 5 mille visiteurs sont arrivés pour le pèlerinage de la Ghriba

Le nombre des visiteurs a doublé par rapport à l’année précédente

Anadolu Agency via Getty Images

Près de 5004 visiteurs sont arrivés mercredi pour le pélerinage à la synagogue de la Ghriba (du 22 au 23 mai 2019), a annoncé le ministre du Tourisme et de l’artisanat, René Trabelsi lors d’une conférence de presse tenue jeudi à Djerba.


D’autres visiteurs sont attendus à bord de vols en provenance de l’aéroport de Tunis-Carthage et de celui de Djeba-Zarzis, ce qui portera le nombre des visiteurs à près de 6 mille personnes.


René a ajouté que la visite de la synagogue de la Ghriba est une réussite, aux plans sécuritaires et organisationnels.

Ainsi, le nombre des visiteurs a doublé par rapport à l’année précédente et la confiance s’est rétablie en la Tunisie, comme en témoigne le retour d’un nombre important de juifs qui ont quitté le pays depuis 30 et 40 ans.

Il a souligné que la réussite du pèlerinage de la Ghriba permet d’ancrer l’image d’un pays de tolérance et de coexistence et d’envoyer des messages au monde, montrant une Tunisie ouverte et pacifique.


René a précisé que la Ghriba pourrait attirer 20 mille visiteurs au cours des prochaines années, non pas seulement les juifs tunisiens mais d’autres nationalités sauf que ceci exige de grands efforts et la conquête de plusieurs marchés.


D’après Trabelsi, la réussite de la visite de la Ghriba est un indicateur positif qui reflète la reprise de la saison touristique cette année, alors que 9 millions de touristes seront attendus, pour la plupart en provenance des marchés européens, mais aussi, des marchés algérien, libyen et chinois.


S’agissant de ce dernier marché, le ministre du tourisme a annoncé qu’il va participer au salon du tourisme en Chine, fin de juillet 2019, ce qui représente une opportunité promotionnelle pour la destination Tunisie.


Il a aussi, estimé que le secteur du Tourisme s’améliore en termes de qualité et de diversité, pourtant il requiert un effort supplémentaire pour diversifier ses produits. Il a évoqué l’importance de l’intensification de la formation afin de répondre à une demande portant sur près de mille employés, émanant du secteur touristique.


Trabelsi a fait remarquer que le secteur pourrait solliciter la main d’oeuvre étrangère, surtout avec l’ouverture d’autres unités hôtelières.


Il a indiqué que 4 nouveaux hôtels de luxe vont s’ouvrir à Monastir, soulignant que la Tunisie devait pouvoir attirer plus de 10 millions de touristes, mais doit pour cela dynamiser l’activité touristique au cours de la période hivernale (basse saison).


Pour lui, le secteur touristique ne s’est pas encore, rétabli et n’est pas sorti de la crise, compte tenu des difficultés dans les secteurs du transport, de l’environnement et de la formation, ce qui nécessite la conjugaison des efforts des différents ministères concernés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.