ALGÉRIE
15/04/2019 17h:43 CET

Plus de 45% de la population mondiale souffre de troubles du sommeil

n sommeil de bonne qualité a une influence directe sur notre qualité de vie en dehors d’être essentiel au fonctionnement quotidien.

Luis Alvarez via Getty Images

Il est hautement reconnu que le sommeil joue un rôle essentiel dans le maintien d’une bonne santé générale d’un être humain. C’est un besoin naturel et continu, tout comme manger et boire. Un sommeil de bonne qualité a une influence directe sur notre qualité de vie en dehors d’être essentiel au fonctionnement quotidien.

 

Pour certains, une bonne nuit est faite d’un sommeil paisible et adouci, mais la réalité est que beaucoup d’entre nous ne dorment pas assez, c’est-à-dire passent une nuit blanche. Suite aux études, il est constaté que plus de 45% de la population mondiale souffre de troubles du sommeil. Une épidémie mondiale qui a de si graves effets néfastes sur notre organisme et notre vie.

 

Bien que de plus en plus d’hommes, de femmes et d’enfants du monde entier passent leurs nuits à se divertir, d’autres victimes cherchent de l’aide auprès des professionnels. La bonne nouvelle, est que pour la plupart des victimes de troubles du sommeil peuvent être traités et même évités si et seulement si ces personnes prennent conscience qu’ils ont besoins d’un certain nombres d’heures de sommeil qui soit assez suffisant pour leurs organismes.

 

Entre autres, les bienfaits d’une nuit complète de sommeil sans interruption redonne vie à votre système immunitaire, améliore votre humeur et votre sentiment général de bien-être, et cela garantit que vous serez à votre maximum au travail, lorsque vous jouerez à des jeux complexes ; c’est dire que vous risquez moins une quelconque maladie et que vous récupérerez plus rapidement en cas de maladie. Les personnes qui dorment suffisamment et régulièrement ont des taux plus faibles d’hypertension artérielle, de diabète, d’accidents vasculaires cérébraux, de maladies cardiovasculaires, d’obésité et d’autres maladies chroniques.

 

Il faut aussi retenir que vous aurez à vous occuper simplement de vos activités qui pendant le sommeil profond, votre cerveau fera la capture de l’information nouvellement acquise et consolide les souvenirs pendant que vous rêvez. En vous reposant suffisamment longtemps et en permettant à votre cerveau de se déplacer naturellement à travers les différentes étapes du sommeil, vous pouvez développer votre mémoire et mieux exécuter les tâches qui requièrent de la mémoire.

 

L’essentiel à retenir d’une bonne nuit n’est pas uniquement les bienfaits mais aussi les effets néfastes qui peuvent survenir sur un être humain qui dort moins de 6 heures par nuit pendant deux semaines consécutives. Une étude en laboratoire a révélé que ces personnes fonctionnent aussi mal aux tests cognitifs et de réflexes que les personnes qui ont eu deux nuits blanches.