MAROC
05/05/2018 18h:37 CET

Plus de 400 migrants secourus au large des côtes espagnoles en moins de 48 heures

300 ont été sauvés pendant la seule journée de vendredi.

MIGRANTS - Plus de 400 candidats à l’immigration clandestine ont été secourus en 48 heures au large des côtes andalouses (sud de l’Espagne), alors qu’ils tentaient de gagner l’Espagne à bord de plusieurs embarcations de fortune, ont indiqué des sources des services de secours maritimes espagnols.

Ce samedi, les gardes côtes espagnols ont annoncé sur Twitter avoir secouru 167 personnes, ayant embarqué dans 7 canots différents.

Un chiffre impressionnant qui vient s’ajouter à celui de la veille, où plus de 300 migrants ont été secourus au large de l’Andalousie.

Un premier bilan fourni par les mêmes sources, citées par les médias, faisait état vendredi du sauvetage de 47 migrants à bord d’une embarcation au large des côtes andalouses, alors que les services de secours étaient en train de rechercher d’autres embarcations transportant des candidats à l’immigration clandestine.

Ainsi, le centre de coordination des secours de Tarifa a mobilisé, tôt dans la matinée, un dispositif de recherche qui a permis de localiser une embarcation transportant 73 migrants, dont six mineurs, à près de 3 milles nautiques au sud-ouest du cap de Trafalgar, dans la zone du Détroit de Gibraltar.

Des opérations de secours qui se sont succédés durant la journée et ont ainsi porté secours à une centaines de personnes.

Malgré les risques, les migrants continuent de tenter de traverser la Méditerranée pour atteindre l’Europe. Selon les chiffres de Salvamento Maritimo publiés le 30 avril dernier, depuis le début de l’année, 47 personnes sont mortes ou ont été portées disparues sur les côtes espagnoles. 3056 personnes ont été secourues par les équipes de sauvetage espagnoles et 910 par les gardes côtes marocains. Il y a quelques jours, une dizaine de migrants partis de Nador ont été retrouvés morts au large d’Oran, en Algérie.