MAROC
21/10/2018 17h:34 CET

Plus de 200 migrants subsahariens rejoignent Melilla en franchissant la clôture

L'un d'entre eux est mort après avoir atteint l'enclave espagnole.

BFMTV

IMMIGRATION - Les automobilistes espagnols ont aperçu, ce matin, une énorme foule de subsahariens près de la frontière de Melilla. Le 21 octobre vers 9 heures, plus de 300 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont essayé de franchir la frontière et environ 200, tous des hommes, ont réussi à franchir la clôture séparant le Maroc de l’enclave espagnole, rapportent des médias locaux.

 

La plupart des migrants s’est dirigée vers le Centre d’accueil temporaire de migrants pour y déposer des demandes d’asile, tandis qu’une vingtaine ont été blessés après avoir escaladé la clôture. “Les migrants utilisent souvent des crochets et des chaussures munies de clous”, explique l’AFP.

La Guardia civil et la Croix-Rouge ont porté secours à ces hommes, conduits à l’hôpital “pour des blessures légères telles que des coupures ou des fractures”. Cette tentative d’immigration a cependant été fatale à l’un de ces candidats à l’immigration clandestine. Retrouvé inanimé sur le sol à proximité du Pantano de las Adelfas non loin de la clôture, l’homme a cédé malgré une tentative de réanimation de 40 minutes effectuée par les secours espagnols. Si le rapport d’autopsie n’est pas encore établi, le migrant serait décédé suite à un arrêt cardio-respiratoire, rapporte El Faro de Melilla. 

Avec 42.000 arrivées jusqu’à présent cette année, l’Espagne est devenue le principal point d’entrée des migrants en Europe, dont 5.000 empruntent la voie terrestre, selon l’Organisation internationale pour les Migrations. En octobre, l’Espagne a demandé à l’Union Européenne plus de fonds destinés au Maroc pour gérer l’immigration clandestine.