ALGÉRIE
09/06/2019 11h:22 CET

Pétrole : Le prix du baril continue de plonger

shaadjutt via Getty Images

Le cours du pétrole Brent, baril de référence pour le Sahara Blend algérien continue de plonger dangereusement pour atteindre les 60,88 dollars le baril ce samedi, alors qu’il valait un peu plus de 61$, mercredi dernier, a indiqué l’Opep sur son site web.  Depuis le mois de mai, le prix du baril a perdu près de 10 $ de sa valeur.

Face à la situation une réunion ministérielle de l’Organisation et ses partenaires est prévue prochainement à Vienne (Autriche), et devra porter sur les mesures à prendre pour le second semestre de 2019.  En attendant, une série de rencontres ont déjà eu lieu entre les ministres de l’énergie.

Lors d’un tête à tête entre les ministre de l’Energie de l’Arabie Saoudite et celui de la Russie, les deux ministres ont fait part de leur confiance. “Nous avons eu une très bonne rencontre”, a assuré Alexandre Novak, cité par l’agence RIA Novosti en marge du Forum de Saint-Pétersbourg.

“Nous nous sommes mis d’accord pour adopter des mesures communes et coordonnées que nous allons proposer aux autres pays signataires”, a-t-il ajouté. 

Le ministre saoudien Khaled al-Faleh a affirmé être “sûr” que l’accord serait renouvelé, tandis que M. Novak a affirmé qu’il était “nécessaire d’observer le marché avant de décider de renouveler ou de réduire les baisses de production”, selon des propos rapportés par l’agence Bloomberg.

L’Opep et ses dix autres partenaires non membre de l’organisation, la Russie à leur tête, se sont accordés depuis 2016 à réduire leur quotas afin de réguler les prix du pétrole dans le monde en maintenant un équilibre du marché notamment entre l’offre et la demande.