ALGÉRIE
22/10/2019 15h:05 CET | Actualisé 22/10/2019 15h:07 CET

Pétrole: le panier de l'OPEP à 59,50 dollars le baril

Richard Villalonundefined undefined via Getty Images
Cuves de pétrole en gros plan

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a débuté la semaine en cours à 59,50 dollars, selon les calculs du Secrétariat de l’Organisation publiées mardi sur son site web.

Le prix de l’ORB avait terminé la semaine écoulée à 60,06 dollars, a précisé la même source.

Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’OPEP comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Le même jour, les prix de l’or noir  ont terminé en baisse.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a fini à 58,96 dollars à Londres, perdant 0,8%, ou 46 cents, par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour novembre est descendu de 0,9%, ou 47 cents, pour finir à 53,31 dollars.

Ce recul intervient dans un contexte d’incertitudes liées aux négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et leur éventuel impact sur la demande en brut, au moment où l’offre d’or noir sur le marché mondial est abondante.

D’autre part, des analystes ont relevé le niveau des réserves de pétrole montre ces derniers temps que l’offre est un peu trop supérieure à la demande, avec notamment une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis.

Et, dans ce contexte, l’OPEP et ses partenaires maintiennent toujours l’accord de limitation de production.

Il s’agit d’une baisse conjointe de la production de 1,2 million de barils, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’OPEP et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-OPEP. Cet accord arrivera à son terme le 31 mars 2020, sachant que plusieurs réunions de l’OPEP et ses  sont programmées pour les 4, 5 et 6 décembre à Vienne (Autriche), pour examiner l’évolution du marché pétrolier.