MAGHREB
18/10/2014 09h:03 CET

Pauvreté en Tunisie: Avec l'inflation, les primes ne seraient plus suffisantes, selon l'ODC

flickr/benabdallah abdelkerim

L’Organisation tunisienne de défense du consommateur (ODC ) a appelé vendredi à l’augmentation de la prime accordée aux familles nécessiteuses.

"Cette prime de 115 dinars accordées à 235.000 familles tunisiennes ne suffit plus à satisfaire les besoins de ces familles, au vu de la hausse excessive du coût de la vie", précise l’ODC à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la pauvreté, vendredi 17 octobre.

L’organisation a par ailleurs appelé à la réalisation d’une enquête périodique approfondie et à actualiser la base de donnée relative à la pauvreté. L’ODC a par ailleurs recommandé la mise en place d’un observatoire national de la lutte contre la pauvreté, qui serait chargé du suivi du phénomène.

"Le taux de pauvreté est élevé en Tunisie", affirme l’ODC.

En 2012, l’Institut national de la statistique et la Banque africaine de développement estimaient le taux de pauvreté en Tunisie à 15,5%, en progrès par-rapport aux chiffres de 2005 (23%) et 2000 (32%).

L'étude portait en revanche sur des chiffres de 2010, ne prenant ainsi pas en compte l'important taux d'inflation depuis 2011.

Le rapport soulignait en revanche un creusement de l’écart entre les régions côtières et certaines régions de l’Intérieur, où le taux peut atteindre 32%.

Le Maroc et l'Algérie ne sont pas représentés dans les données de la Banque mondiale sur la pauvreté.

Si la Tunisie affiche un taux de pauvreté moindre que des pays comme la Roumanie (22%), les inégalités régionales font vaciller la tendance positive du pays.

LIRE AUSSI: La Mauritanie n'est plus parmi les pays les plus pauvres, selon son président

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.