TUNISIE
20/09/2018 13h:08 CET

"Pas de volet opérationnel" dans la présence de militaires étrangers en Tunisie affirme le ministère de la Défense

Mardi le site américain “The National Interest” avait publié un article intitulé “America Is Quietly Expanding Its War in Tunisia” (“L’Amérique étend tranquillement sa guerre en Tunisie”).

gorodenkoff via Getty Images

Le ministère de la Défense a formellement démenti, mercredi, les informations relayées sur les réseaux sociaux et certains sites électroniques selon lesquelles deux militaires américains auraient été blessés lors d’une opération militaire à Jebel Semmama en février 2017.

Le ministère tient, en outre, à préciser que la présence de militaires étrangers en Tunisie s’inscrit uniquement dans le cadre des programmes de formation, entraînement et échange d’expertises.

La coopération militaire avec les États-Unis d’Amérique s’est nettement renforcée, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, ajoute la même source. 

“La présence de certains militaires américains en Tunisie pour des périodes bien définies s’inscrivait dans le cadre d’exercices conjoints et n’a aucun lien avec le volet opérationnel” a ajouté le ministère de la Défense.

Mardi le site américain “The National Interest” avait publié un article intitulé “America Is Quietly Expanding Its War in Tunisia” (“L’Amérique étend tranquillement sa guerre en Tunisie”). Dans celui-ci, le média, axé sur la politique étrangère américaine, a affirmé que plusieurs marines américains ont participé à des opérations anti-terroristes en Tunisie mais également à des sessions de formation au profit de l’armée tunisienne notant au passage, “une présence sans discontinuité de l’armée américaine en Tunisie depuis 2014”. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.