MAROC
13/04/2018 12h:47 CET

PAM: Un nouveau mandat pour Ilyas El Omari "n'est pas à l'ordre du jour"

"Pour le moment."

FADEL SENNA via Getty Images

POLITIQUE - Restera-t-il à la tête du PAM? Si certains médias ont laissé entendre, aujourd’hui, que le parti du tracteur serait sur le point de tenir un congrès extraordinaire dans le but de maintenir son actuel secrétaire général Ilyas El Omari, une source proche précise au HuffPost Maroc que “cette question n’est pas à l’ordre du jour, pour le moment”. Et de rappeler que suite “au gel de la démission” du secrétaire général par le conseil national du parti, “il poursuivra sa mission jusqu’à la décision finale”.  

Le 7 août dernier, Ilyas El Omari avait déposé sa démission estimant qu’elle était irréversible. Deux mois plus tard, en session extraordinaire, le 22e Conseil national du parti décide le 22 octobre à Skhirat d’imposer à Ilyas El Omari de “prendre ses responsabilités à la tête du parti jusqu’à la tenue d’une prochaine session”. Cette période arrivera à terme le 21 avril, à l’occasion de la tenue de la session ordinaire du Conseil national. 

Entre temps, un comité de suivi avait été constitué à la demande du Conseil national précédent pour faire part de propositions pouvant servir d’options quant à la gestion du parti. “Le rapport final avait été remis à la présidente du Conseil national Fatima-Zahra Mansouri”, indique notre source, affirmant qu’aucune décision n’a été prise suite aux recommandations du comité de suivi, pour l’instant. 

“Aucun congrès extraordinaire n’est au programme non plus”, poursuit notre source du PAM, souhaitant démentir des informations relayées par certains médias, ce vendredi, affirmant qu’Ilyas El Omari privilégierait cette piste, voulant “s’imposer dans un parti marqué par la tension”. 

Au PAM, l’agitation au sein du parti “ne traduit pas des conflits mais un débat interne. Le 21 avril, les membres feront le point et décideront du programme à mettre en oeuvre”, conclut notre source. 

LIRE AUSSI: