MAROC
18/04/2019 18h:15 CET

PAM: El Joumani assène un violent coup de tête à Benchamach

Des députés démentent et évoquent "une rencontre conviviale, marquée par la liberté d’expression et le respect mutuel”.

Facebook

PARTIS - L’élection des députés du PAM au bureau de la Chambre des représentants a connu un incident inattendu. Le député du parti du Tracteur (circonscription de Rabat), Sidi Brahim El Joumani a asséné un violent coup de tête à Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers, rapportent nos confrères de goud.ma. Hakim Benchamach aurait été transporté de toute urgence à l’hôpital.

Les faits se sont déroulés ce jeudi, au siège du parti, au moment de la sélection des candidats. Sidi Brahim El Joumani s’est expliqué “en partie” sur ce qui s’est passé, indiquant au site arabophone que l’élection se déroulait normalement dans le respect de la démocratie. “Les choses allaient de l’avant et le secrétaire général s’est chargé de gérer les consensus et de nommer des candidats à la hauteur”, a-t-il déclaré à nos confrères. “Je me suis porté candidat pour le poste de deuxième vice-président de la 1ère Chambre mais j’ai été surpris qu’il ne m’appelle pas et ne m’informe de rien (...) Pour lui, nous n’avons aucune valeur”, poursuit-il, ajoutant que Benchamach a établi sa liste de candidats sans que celle-ci n’ait la moindre remarque. “Quand je l’ai appelé pour avoir des explications, il ne m’a pas répondu. Et ce qui est arrivé est arrivé”, reconnait-il.

Suite à cet incident, indique la même source, El Joumani a été suspendu par son parti, le temps que ce dernier réunisse ses sages pour trancher sur la poursuite ou non de la mission du député. 

Le HuffPost Maroc a tenté à plusieurs reprises d’appeler Benchamach mais le téléphone de ce dernier était constamment éteint. Le PAM n’a pas encore communiqué sur cet incident. Pour le député Mohamed Aboudrar qui a été nommé à la tête des députés PAM à la Chambre des représentants, suite à cette élection, “ce qui est relayé par des médias n’est qu’allégation”, écrit-il sur sa page Facebook, indiquant que le SG a reçu ses différents représentants dans les structures de la Chambre des représentants. “La rencontre a été conviviale, marquée par la liberté d’expression et le respect mutuel”.