TUNISIE
16/07/2018 10h:08 CET

Palmarès du festival "Manarat" : "Manar d’Or" pour "Ghost Hunting" du palestinien Raed Andoni

Pour le prix de la meilleure interprétation, le jury a choisi de l’attribuer à une petite fille, Laia Artigas l’héroïne du film ” Eté 93 ” de la réalisatrice espagnole Carla Simon.

Manarat

Le ”Manar d’or” du meilleur film de la 1ère édition du festival du cinéma méditerranéen ”Manarat” a été décerné au documentaire “Ghost Hunting” du palestinien Raed Andoni.

Lors de la cérémonie de clôture de cette première organisée, dimanche soir, à l’esplanade du musée de Carthage, le jury de la compétition a tenu à saluer ”le voyage proposé par le film d’Andoni dans les sentiments complexes de l’Humain à travers la justesse du jeu d’acteur, la scénographie en plus d’un mélange judicieux entre les genres, la fiction et le documentaire”. 

Pour le prix de la meilleure interprétation, le jury a choisi de l’attribuer à une petite fille, Laia Artigas l’héroïne du film ”Eté 93” de la réalisatrice espagnole Carla Simon.

Dans son évaluation de cette première édition, la directrice artistique Dora Bouchoucha a indiqué que cette manifestation a réussi son pari malgré l’acte terroriste survenu dimanche dernier ayant coûté la vie à 6 jeunes de la garde nationale et malgré également l’événement de la coupe du monde.

Dressant un peu le bilan, elle a mentionné que “le public s’est approprié le concept de la projection sur la plage du festival et au fil des soirées, il est venu de plus en plus nombreux pour assister aux projections ”.

Dans le même contexte, la directrice du Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI) Chiraz Laatiri a déclaré que le public a été au rendez-vous pour cette première édition d’un festival en mentionnant que le public a atteint un nombre de 1500 personnes sur certaines plages partenaires de cette manifestation.

De son côté, la directrice de l’Institut français de Tunisie (IFT), Sophie Renaud a fait savoir qu’un nouveau rendez-vous artistique autour de la photographie sera programmé ”Tunis Photo Festival” et fera ainsi la réplique au festival ”Manarat”, annonçant, à ce sujet, que la seconde édition du festival ”Manarat” sera organisé du 1er 7 juillet 2019.

La cérémonie a été clôturée par la projection du court métrage ”Bonbon” du réalisateur tunisien Abdelhamid Bouchnak. Un court métrage où le réalisateur traite du phénomène de la violence urbaine dans les sociétés arabes en particulier la société tunisienne.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.