ALGÉRIE
22/03/2018 12h:24 CET

Palestine: Ahed Tamimi condamnée à 8 mois de prison par l'occupation israélienne

Ammar Awad / Reuters

L’adolescente palestinienne Ahed Tamimi, devenue un symbole de la lutte contre l’occupation israélienne pour avoir giflé un soldat en Cisjordanie, a été condamnée mercredi 21 mars 2018 à huit mois de prison ferme, à trois ans de prison avec sursis et une amende. 

Ahed Tamimi a été arrêtée en décembre 2017 par les forces de l’occupation pour avoir giflé et bousculé un soldat dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie occupée. 

Selon Maan News, le tribunal a également condamné Narimane Tamimi, mère de l’adolescence, à autant de mois de prison ferme et à 3 ans de prison avec sursis. 

La même source explique que l’adolescente, 17 ans, a déclaré après sa condamnation que “ce tribunal est illégal”, affirmant que “nulle justice ne peut exister sous la colonisation”.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a condamné la décision de ce tribunal, la considérant comme une “extension de la politique d’occupation contre les citoyens palestiniens, les enfants notamment”. 

L’institution a également qualifié la condamnation de Tamimi de “tentative d’intimidation des Palestiniens qui rejettent la colonisation et cherchent à atteindre l’indépendance”.

Capture decran