LES BLOGS
04/11/2015 02h:04 CET | Actualisé 04/11/2016 06h:12 CET

Repose en paix Claudine

Claudine Chaulet, sociologue et enseignante, engagée dans la lutte de libération de l'Algérie en compagnie de son époux feu le professeur Pierre Chaulet, est décédée jeudi 29 octobre à Alger, à l'âge 84 ans.

DR

Claudine Chaulet, sociologue et enseignante, engagée dans la lutte de libération de l'Algérie en compagnie de son époux feu le professeur Pierre Chaulet, est décédée jeudi 29 octobre à Alger, à l'âge 84 ans.

J'étais si jeune. Et en pensant à la guerre d'Algérie, longtemps le sujet restait assez vague dans mon esprit. On en avait pas beaucoup parlé, ni chez les Français, ni chez les Algériens. En tous cas pas à ma connaissance. Pour moi c'était encore inconcevable même au nom de la justice de "passer de l'autre côté" comme ils disent. Je ne comprenais pas encore.

J'avais pourtant lu le roman de la "petite juive tunisienne" de Gisèle Halimi qui, partie un jour de Tunisie, avait à force de ténacité conquis le barreau de Paris. Dans "Le lait de l'oranger", roman autobiographique, Gisèle raconte comment venant de Paris afin de défendre les militants en guerre du Front de Libération Nationale, la communauté pied noire l'accueillait avec des injures et des crachats devant les portes des tribunaux de l'Algérie française.

Je découvrais plus tard que comme Gisèle, il y avait tant de français qui au nom de la justice et contre la hogra et l'exploitation par la France coloniale avaient épousé les idéaux de la Révolution algérienne.

Et Pierre et Claudine Chaulet étaient de ceux là, comme ceux du réseau Janson ces porteurs de valises et tous les autres qui passaient sûrement pour des traîtres aux yeux de leur communauté, de la France et de ses gouvernants.

Dès 1956, Sartre et la revue Les Temps Modernes prennent parti contre l'idée d'une Algérie française et soutiennent le désir d'indépendance du peuple algérien. Sartre s'élève contre la torture, revendique la liberté pour les peuples de décider de leur sort, analyse la violence comme une gangrène, produit du colonialisme. En 1960, lors du procès des réseaux de soutien au FLN, il se déclare "porteur de valise" du FLN .

Cette prise de position n'est pas sans danger, son appartement sera plastiqué deux fois par l'OAS et Les Temps Modernes saisis cinq fois.

LIRE AUSSI:

A LIRE AUSSI SUR LES BLOGS: Pierre et Claudine Chaulet, un choix d'attachement

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.