MAROC
09/12/2018 14h:32 CET

Pacte mondial sur les migrations: Pedro Sanchez attendu lundi à Marrakech

Une conférence qui intervient dans un contexte migratoire tendu pour l’Espagne.

Reuters

PACTE DE MARRAKECH - Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, se rendra, lundi, à Marrakech pour prendre part à la Conférence intergouvernementale de l’ONU qui devra adopter le Pacte mondial sur les migrations (10 et 11 décembre). Il devra prononcer une allocution lors de cette conférence, a indiqué samedi la présidence du gouvernement espagnol.

Une conférence qui intervient dans un contexte migratoire tendu pour l’Espagne. Le pays est, en effet, devenu, ces dernières années, la principale porte d’entrée en Europe pour les migrants. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en novembre, une moyenne de 120 migrants sont arrivés tous les jours sur le sol espagnol. En octobre, le pic a été atteint avec 350 arrivées par jour.

Une vingtaine de chefs d’États et de gouvernements au rendez-vous

La conférence intergouvernementale de Marrakech, convoquée par l’ONU, sera marquée par la participation d’au moins 150 États membres, selon les Nations-Unies, qui s’attendent aussi à la présence d’au moins une vingtaine de chefs d’États et de gouvernements à ce rendez-vous mondial important.

Le texte du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières a été approuvé le 13 juillet dernier par les États membres, sous l’égide de l’Assemblée générale des Nations-Unies. Il s’agit d’un document complet visant à mieux gérer les migrations internationales et à renforcer les droits des migrants tout en contribuant au développement durable.