ALGÉRIE
20/03/2019 13h:19 CET | Actualisé 20/03/2019 14h:19 CET

Ouyahia: "le RND défendra la crédibilité de la transition démocratique" prônée par le Président Bouteflika

NurPhoto via Getty Images

Moins de 24 heures après les déclarations de Seddik Chiheb, porte-parole du parti, sur “les forces non constitutionnelles qui gèrent le pays depuis 7ans”, le Rassemblement national démocratique (RND) par la voix de son secrétaire général, Ahmed Ouyahia, fait un virage de 180 ° pour revenir à sa position classique : le soutien du chef de l’Etat sortant.  

Pour le RND, les déclarations faites par son porte-parole hier ne représentent nullement la position du parti. Pour les militants du parti, la position du parti est celle exprimée aujourd’hui par son secrétaire général. Un repositionnement qui a nécessité une montée au créneau de Ahmed Ouyahia lui-même.  

Pour l’ancien premier ministre, son parti restera sur la ligne choisie par le chef de l’Etat pour mener “sa” transition démocratique.

“Le RND défendra lors de sa participation aux consultations et dialogues, une conviction fondamentale, à savoir l’impératif que tout un chacun accepte les concessions susceptibles de convaincre les citoyens de la crédibilité de la transition démocratique harmonieuse à laquelle a appelé le président de la République”, a souligné M. Ouyahia dans une lettre adressée aux militants du RND à l’occasion de la réunion du bureau national tenue lundi, et authentifiée par le porte-parole du parti, Seddik Chihab.

“Ces concessions pourront également convaincre tous les courants politiques, notamment l’opposition, à l’effet de participer à la conférence nationale et d’œuvrer en toute souveraineté et démocratie à la révision de la Constitution et à l’élaboration d’une nouvelle loi sur le régime électoral ainsi qu’à la création d’une instance indépendante chargée de l’organisation des élections”, a-t-il estimé.

“La conjoncture actuelle exige de nous de se mobiliser, pleinement, pour permettre à l’Algérie de surmonter cette crise, en faisant prévaloir la sagesse au service de l’intérêt national”, a expliqué M. Ouyahia relevant que “la noble finalité nationale nous interpelle à l’effet d’œuvrer à unifier les rangs de notre parti en vue de mobiliser toutes nos énergies vives au sein de la société pour instaurer la sérénité et faire preuve de sagesse pour concrétiser le changement escompté par voies réglementaires, à même de préserver la stabilité et la et la sécurité du pays”.

M. Ouyahia a annoncé, à cet effet, la tenue prochaine “d’une rencontre avec les secrétaires des bureaux de wilayas en vue de renforcer les repères d’une feuille de route pour réaliser cette finalité nationale”.

“Il convient de prendre en charge, dans les plus brefs délais, les revendications pacifiques de notre peuple pour éviter au pays tout dérapage et pour que l’Algérie puisse poursuivre sa marche de développement socioéconomique”, a-t-il ajouté précisant que “rien n’est plus important que de prémunir l’Algérie contre toute épreuve ou crise. Aucun gouvernement ni pouvoir n’est plus cher que l’Algérie”, a-t-il conclu.