ALGÉRIE
23/06/2018 12h:29 CET

Ouyahia: "l'affaire de la cocaïne est entre les mains de la justice, laissons la faire son travail"

Archives

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a appelé à “laisser la justice faire son travail” dans l’affaire des 701 kg de cocaïne saisis récemment au port d’Oran. Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), en conférence de presse ce samedi 23 juin, a affirmé que l’Algérie “vit une agression à travers la drogue”, rappelant la position de son parti, “qui n’est pas nouvelle et qui est doctrinale, à savoir l’application de la peine de mort contre les trafiquants de drogue”.

“Lorsqu’on voit le flot de drogue qui s’abat sur nos frontières de plusieurs destinations, nous considérons que nous ne sommes pas dans l’excès de qualifier cela d’une agression”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse tenue à l’issue des travaux du Conseil national du parti.

“Grâce à Dieu et à la mobilisation de l’Armée nationale populaire (ANP) et les autres services de sécurité beaucoup de quantités sont interceptées”.

M.Ouyahia a souligné que “la société algérienne a montré sa fermeté et son unité et les citoyens sont unis quand il s’agit des intérêts du pays, donc on tente de la pourrir de l’intérieur avec la drogue qui est une arme qui attaque d’abord notre jeunesse”.

Le SG du RND a indiqué que son parti a, dans sa résolution sanctionnant les travaux du Conseil national, rappelé sa position “qui n’est pas nouvelle et qui est doctrinale, à savoir l’application de la peine de mort contre les trafiquants de drogue”.

“Je ne parle d’un jeune qui serait pris dans un contrôle avec un gramme de drogue, celui-là, la justice le jugera selon la loi, mais je parle de ceux qui veulent détruire le pays”, a-t-il expliqué. 

Invité à donner son commentaire sur l’affaire des 701 kg de cocaïne saisis récemment au port d’Oran, M. Ouyahia a indiqué que “l’affaire est entre les mains de la justice, laissons la faire son travail”.