ALGÉRIE
16/12/2018 15h:08 CET | Actualisé 16/12/2018 15h:16 CET

Ouverture prochaine de quatre centres de médecine du sport

Quatre nouveaux Centres nationaux de médecine du sport (CNMS) seront bientôt inaugurés à Alger, Oran, Constantine et Ouargla.

busracavus via Getty Images

Quatre nouveaux Centres nationaux de médecine du sport (CNMS) seront bientôt inaugurés à Alger, Oran, Constantine et Ouargla, a annoncé dimanche à Alger le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, en précisant que cette initiative s’intègre dans le projet global de promouvoir le sport national.

“Prendre soin de la santé des athlètes est aussi important que de mettre à leurs dispositions des infrastructures sportives de qualité ou des moyens pédagogiques à la pointe de la technologie.

C’est en étant conscient de cela que l’Etat algérien a décidé d’inaugurer prochainement quatre nouveaux CNMS, dans les wilayas d’Alger, Oran, Constantine et Ouargla”, a indiqué le ministre lors d’un point de presse en marge du 6e Cours de médecine du sport.

Le MJS a profité de l’occasion pour souligner “le rôle prépondérant” du CNMS déjà existant au niveau de Dély-Ibrahim avec “plus de 20.000 interventions l’an dernier” qui étaient “toutes d’une aide significative”, aussi bien aux athlètes, aux clubs qu’à l’élite nationale. M. Hattab a évoqué également la lutte antidopage, assurant que “même sur ce volet”, l’Etat algérien compte “s’engager à fond” pour promouvoir un sport “propre”.

Le président du Comité olympique et sportif algérien, Mustapha Berraf, a rassuré le ministre de son “total soutien” dans cette perspective, car considérant qu’il est “indispensable” de donner de l’importance à certains volets, comme la santé des athlètes et la lutte antidopage pour espérer développer durablement le sport national.

“C’est avec enthousiasme et spontanéité que nous adhérons à ce projet”, a affirmé Berraf dans son allocution d’ouverture, suivie par l’intervention de plusieurs techniciens et spécialistes dans le domaine de la médecine du sport.

Les organisateurs se sont dit majoritairement “satisfaits du nombre important de médecins et techniciens” qui ont répondu à l’appel, “preuve qu’ils prennent vraiment ce sujet au sérieux”. Les différentes thématiques de ce 6e Cours de médecine du sport ont concerné la préparation, la récupération, la protection physique et mentale de l’athlète, ainsi que la lutte antidopage.