TUNISIE
11/07/2018 08h:58 CET

Ouverture du Festival de Carthage -“De Carthage à Séville” : Le malouf magrébin et andalou dans sa diversité et similitude

“De Carthage à Séville” sera un voyage musical varié du point de vue interprétation, instruments, rythme et musicalité.

La 54ème édition du festival international de Carthage sera ouverte le vendredi 13 juillet avec un spectacle intitulé “De Carthage à Séville”.

Cette production spéciale du festival est conçue par Mohamed Lassoued qui en assurera la direction musicale avec la montée sur la scène mythique de Carthage des artistes tunisiens Zied Gharsa et Dorsaf Hamdani, de la chanteuse marocaine Abir El Abed, du chanteur algérien Abbas Righi et de l’artiste espagnole Maria Marine.

A cet effet, Mohamed Lassoued a, dans une conférence de presse tenue ce matin à Tunis, donné des détails sur ce concert en présence des deux artistes Dorsaf Hamdani et Abir el Abed.

Présentant ce spectacle, il a tenu à préciser qu’il s’inscrit dans le prolongement de sa création musicale “Ors Ettoubou” qu’il a déjà présenté au début de l’année 2018.

Il s’agit d’une oeuvre, a-t-il mentionné, qui mettra en avant surtout la richesse du patrimoine musical maghrébin formant le voeu de voir cette création prendre la route pour des festivals internationaux.

“De Carthage à Séville” a-t il ajouté sera un voyage musical varié du point de vue interprétation, instruments, rythme et musicalité.

 

Prenant la parole, le directeur artistique Mohamed Seifallah Ben Abderrazak a signalé dans ce sens qu’il s’agit d’une ballade plurielle entre des morceaux du malouf tunisien, algérien, marocain et andalou.

Cette création collective réunissant la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et l’Espagne se veut une occasion pour faire revivre ce genre musical commun en vue de le préserver à la lumière des autres styles musicaux en vogue auprès des jeunes.

Donnant un plus de détails sur les composantes de ce spectacle, il a mentionné que Dorsaf Hamdani interprètera en solo des morceaux maghrébins composées par feu Salah El Mahdi.

Quant à Zied Gharsa, il interprètera des chansons composées par son père l’artiste feu Taher Gharsa.

 

L’artiste marocaine Abir El Abed interprétera quant à elle des morceaux de la nouba Hussein et Abbas Righi sera présent avec des chansons du patrimoine algérien.

La participation espagnole sera présente avec des airs de flamenco.

En somme, des duos et des chansons en groupe seront au programme où des morceaux du malouf seront présentés dans une forme mettant en exergue les similitudes existantes entre les traditions musicales de chacun des pays participant à ce spectacle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.