ALGÉRIE
05/06/2018 04h:41 CET

Ould Kaddour fait appel à des cabinets américains pour la révision de la loi sur les hydrocarbures

RYAD KRAMDI via Getty Images

Le processus de la révision de la loi sur les hydrocarbures est “très complexe”, a indiqué lundi à Alger le Président-Directeur général de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour. Selon l’agence de presse britannique Reuters, la compagnie a fait appel à des cabinets d’avocats américains pour la révision de cette loi, notamment Curtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP

“Le processus de la révision de la loi sur les hydrocarbures est très complexe vu le nombre d’intervenants. On espère pouvoir avancer et le plutôt possible qu’on proposera une loi attractive. Il y a beaucoup d’entreprises étrangères qui attendent cette loi pour venir investir”, a -t-il dit lors d’un point de presse tenu à l’issue de la cérémonie de signature de contrat entre Sonatrach, Pertamina, Talisman et Bonatti.

M.Ould Kaddour a affirmé que le processus de la révision de la loi sur les hydrocarbures était en cours.

Dans le cadre de cette révision, il a été fait appel à quatre bureaux de consulting, spécialisés notamment dans les domaines des lois sur les hydrocarbures, tout ce qui est légal et marketing, a fait savoir le responsable de Sonatrach. L’agence britannique Reuters cite notamment Curtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP.

D’autre part, il y a eu des discussions avec les partenaires afin de connaitre leurs attentes de cette révision.

Selon M.Ould Kaddour, les partenaires étrangers sont de plus en plus intéressés d’investir en Algérie, citant à ce propos le cas des américains, les français et les italiens.

“Dans un projet il y a des risques et c’est l’un des aspects que nous sommes en train d’évaluer”, a -t-il ajouté.

En réponse à une question sur les attentes des partenaires étrangers de la révision de la loi sur les hydrocarbures, il affirmé que l’aspect fiscal était le plus important pour eux.