MAROC
08/11/2018 16h:57 CET

Ouarzazate: La phase de test achevée, la mise en service de Noor III est imminente

Elle alimentera 120.000 foyers en électricité.

Reuters

ÉNERGIES PROPRES - Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la mise en service de la centrale Noor III. Le consortium formé par la société d’ingénierie Sener et Sepco III a terminé les tests de fiabilité de la centrale solaire thermoélectrique Noor Ouarzazate III de 150 MW. “La centrale sera prochainement livrée et exploitée par le client”, peut-on lire dans un communiqué conjoint des deux sociétés.

A travers ce test, d’une durée de 10 jours, Noor Ouarzazate III a démontré sa capacité à exporter sa puissance nominale vers le réseau dans des conditions météorologiques variables, y compris au coucher du soleil, grâce à son système de stockage dans des sels fondus, lui permettant de continuer à produire de l’électricité pendant 7,5 heures sans rayonnement solaire, détaille le communiqué.

120.000 foyers alimentés en électricité

Pendant ces 10 jours, la centrale a exporté plus de 13,2 GWh vers le réseau. Une fois pleinement opérationnelle, elle pourra produire l’énergie nécessaire pour alimenter 120.000 foyers, avec zéro émission de CO2 dans l’atmosphère. 

Reuters
Noor III

Noor Ouarzazate III est la deuxième installation équipée de la technologie de tour centrale et du système de stockage de sels fondus conçue par Sener et l’une des premières au monde à appliquer cette configuration à une échelle commerciale. Pour cette centrale, Sener prend en charge l’ingénierie conceptuelle et fondamentale, mais aussi l’ingénierie détaillée, la fourniture des équipements du système de stockage thermique, l’ingénierie et la construction du champ solaire et du récepteur des sels fondus ainsi que la mise en service totale de la centrale, rappelle la même source. Sener fait partie du consortium de constructeurs clé en main des centrales Noor Ouarzazate I et Noor Ouarzazate II  et Noor Ouarzazate III.

Pour rappel, Noor Ouarzazate III fait partie du plus grand complexe solaire au monde, piloté par MASEN. Le plan solaire “Noor” prévoit la construction d’une série de centrales solaires multi-technologiques à Midelt, Laâyoune, Boujdour et Tata, pour une capacité minimum de 2.000 MW, soit 14% de la capacité électrique installée au Maroc.

Reuters
Noor II