MAROC
13/12/2018 09h:53 CET | Actualisé 13/12/2018 10h:05 CET

Organisation de la CAN 2019: Le Maroc s'abstient, l'Egypte entre dans la course

L'Egypte se dit capable d’organiser la compétition.

mel-nik via Getty Images

FOOTBALL - Les rumeurs allaient bon train depuis que la Confédération africaine de football (CAF) a retiré l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 au Cameroun. C’est désormais officiel depuis ce 12 décembre: le Maroc ne se porte pas candidat à l’organisation de la compétition.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, a confirmé l’information à Arryadia TV et à l’AFP. “Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas”, a-t-il indiqué auprès de l’agence française de presse.

Après cette annonce officielle, l’Egypte entre dans la course. Le pays se dit capable d’organiser la compétition, “et on sera fiers de le faire”, a déclaré le ministre égyptien de la Jeunesse, des Sports et de l’Éducation, Ashraf Sobhi à la chaîne locale ON Sport. “Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions”, ajoute-t-il.

Le pays, qui a déjà accueilli trois fois la CAN (1974, 1986, 2006) devra déposer son dossier avant demain, le 14 décembre, pour être officiellement candidat. Pour le moment, aucun pays n’est réellement entré dans le jeu. 

L’organisation de la CAN 2019, qui se tiendra du 15 juin au 13 juillet, avait été retirée au Cameroun en raison d’un retard important dans la réalisation des infrastructures nécessaires pour accueillir la compétition. Le nom du pays organisateur de cette édition sera annoncé le 9 janvier prochain.