TUNISIE
24/10/2019 15h:34 CET | Actualisé 24/10/2019 15h:34 CET

Orange Digital Center et Google s’allient pour rendre la technologie accessible pour tous

Orange Tunisie, plus qu'un opérateur

Le 17 octobre dernier, la 9ème édition du Orange Summer Challenge (OSC) portée sur le thème “Systèmes embarqués et Intelligence Artificielle” a rendu son verdict en présence d’universitaires, de professionnels IT, de médias, de représentants d’ONG, d’entrepreneurs et de Google qui a été représenté par Louis Vaillant, responsable des partenariats stratégiques MEA. Le favori de cette édition est le projet MANU, dispositif connecté, basé sur l’intelligence artificielle, il permet aux personnes sourdes et muettes de mieux interagir en société grâce à la technologie.

Orange Tunisie, plus qu'un opérateur
Orange Tunisie, plus qu'un opérateur
OSC 2019

Des formations en Intelligence Artificielle et Machine Learning au profit des jeunes en Afrique et au Moyen-Orient

Pour rappel, lors de cette édition de l’OSC 2019, 24 étudiants ont été sélectionnés parmi 1500 candidatures, reçues pour 4 projets en compétition. Ils ont fait 3 mois de développement (software), de prototypage (hardware) et de formations (soft skills), réalisés par les coachs et experts d’Orange Developer Center et d’EL FabSpace Lac.

Lors de l’ouverture de la cérémonie, le Directeur Général d’Orange Tunisie, Thierry Millet a affirmé que “M.Marwan Mabrouk a été toujours présent à l’OSC parce que c’est pour lui le rendez-vous des jeunes autour de l’innovation. “L’OSC a su, depuis quelques années, conquérir le cœur des jeunes talents et se faire une place de choix auprès des étudiants de toute la Tunisie”, déclare-t-il.
Cette année,  l’OSC a pris une autre dimension en s’alliant à un partenaire comme Google. Il a aussi souligné le fait que “le modèle tunisien qui a été créé en Tunisie par Orange autour de la jeunesse serait déployé en Afrique et au Moyen-Orient sur la base de ce qui a été fait ici ces 9 dernières années”.

En effet, le déploiement du Orange Digital Center, le tiers lieu de l’innovation du groupe Orange, a été initié en avril 2019, en Tunisie, et se poursuivra sur le continent africain, en 2020.

Orange Digital Center réunit 3 espaces, une ”école du code”, un “Fablab Solidaire” et un “Orange Fab”, pour former les jeunes sur les nouvelles technologies et les accompagner tout au long de la création, l’incubation technologique et l’accélération de leurs startups.

De son côté, Louis Vaillant, responsable des partenariats stratégiques MEA chez Google, a indiqué que “c’est la première fois que Google a la chance de participer à l’Orange Summer Challenge. On a pu former les différents étudiants impliqués dans les différents projets à des technologies qu’ils ont pu utiliser directement dans le cadre de leurs travaux”.

“C’était vraiment incroyable de voir les projets réalisés avec beaucoup de passion de la part des étudiants. Les résultats sont assez bluffants (...) Je reste impressionné par la qualité du travail effectué par ces jeunes tunisiens qui nous ont vraiment épaté” a-t-il poursuivi expliquant que Google allait continuer sa collaboration avec Orange sur les Digital Centers.

 

Des Étudiants aux anges

De leurs côtés, les étudiants qui ont participé à l’Orange Summer Challenge ont partagé leurs expériences saluant autant la qualité de la formation que l’excitation portée par le challenge.

Sarra Ameur, développeur mobile qui fait partie du projet MANU, a affirmé avoir apprécié l’esprit de groupe qui règne lors de l’OSC avec notamment la solidarité entre les équipes et les coachs. “Malgré le stress du projet, il y a toujours les encouragements, l’accompagnement des coachs à chaque étape” dit-elle.

De son côté, Elyes Derouiche, Développeur IOT au sein du projet MANU a lui apprécié l’accessibilité de l’Orange Digital Center où tout est disponible afin de faire aboutir son projet. Mieux encore, selon lui, “la synergie entre les différentes spécialités” offerte par l’OSC permet d’élargir les horizons et d’avoir des projets de grande qualité.

Même son de cloche du côté de Hédi Nagmar, Développeur systèmes embarqués au sein du projet Lampara qui explique que les membres de son équipe sont devenus comme “une famille” pour lui. Il met également en avant l’accès au Fablab Solidaire “El FabSpace Lac” qui est un excellent atout “où tous les matériaux sont disponibles et accessibles. Tout est disponible dans un même endroit, il n’y a pas besoin de se déplacer ailleurs”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.