LES BLOGS
16/04/2018 15h:45 CET | Actualisé 16/04/2018 15h:45 CET

Oran est "mal", Sidi El Houari a vécu !

Sidi El Houari, le "Bab-El-Oued d’Oran", ressemble à un champ de ruines.

Au grand dam de ses enfants, au grand dam des mélomanes qui, soucieux de la faire vivre, l’ont chanté à satiété, Oran se désagrège et subit une mort lente.

Au “hit-parade” de la détérioration des paysages urbains, Wahran souffre le martyr. Sidi El Houari, le “Bab-El-Oued d’Oran”, ressemble à un champ de ruines.

Facebook/Youssef Zerarka

 

Autant -sinon plus- qu’El Hamri, Sidi El-Houari était, une éternité durant, le Cœur battant de la ville. Par la faute d’une multitude de facteurs, le site le plus emblématique de la cité (avec El Hamri) est sur le point de disparaître. Et avec lui l’identité de Wahran El Bahia.

 

Facebook/Youssef Zerarka

 

Outre-tombe, l’imam Sidi El Houari, Ahmed Wahbi, Blaoui Houari, Saïm El Hadj, Ahmed Saber, El Khaldi, Houari Souiah (le premier préfet d’Oran) doivent souffrir de la décrépitude du plus populaire/vintage des quartiers d’Oran.

 

Facebook/Youssef Zerarka

 

Ville de toutes les convoitises, Oran suscite, depuis des années, des envies immobilières. Des tours fleurissent dans le prolongement du Front de mer. Sur la rive nord de la Méditerranée, Barcelone, Marseille, Nice, Genoa, Naples s’emploient, avec succès, à réhabiliter les vieux quartiers parce qu’il y va de leurs Histoires avec un grand “H”.

 

Facebook/Youssef Zerarka

 

De Houari Souiah à Mouloud Chérifi, une petite vingtaine de walis s’est succédée à la tête de l’exécutif de la wilaya. Certains sont devenus directeur de cabinet de la présidence ou ministres, d’autres ambassadeurs ou consul et un premier ministre.

 

Facebook/Youssef Zerarka

 

Les chercheurs en urbanisme/architecture ou administration publique gagneraient à revisiter leurs parcours à la tête d’Oran. Et en évaluer les bilans dans le registre de la réhabilitation/préservation du vieux Oran.

وهران وهران رحتي خساره
هجروا منك ناس شطارى 
قعدوا في الغربه حيارى 
و الغربه صعيبه و غداره 
يا فرحي على اولاد الحمري 
اولاد مدينه و سيدي الهواري 
عديت معاهم صغري 
لهم فني طول عمري 
ما احلى صهريات بلادي 
القصبه و القلالي صادي 
يا اللي ماشين ليها غادي 
وصوا يتهلوا في بلادي 
عمري ما ننسى بلادي 
أرضي و أرض اجدادي 
وصيت انا على الناس 
لي تركوا دينهم و تبعوا الكاس 
يا الزينه بالكاس و المايده 
راه عشره بلا فايده 
وعدي على الطحطحه وعدي 
كان زينها زين الودادي 
رجعت غمه في فؤادي 
وليت نبكي و ننادي