MAROC
04/06/2019 16h:46 CET

Opération plage propre à Rabat pour la Journée mondiale de l'océan

En présence des ambassadeurs de Norvège, Suède, Finlande et Danemark.

ASSOCIATED PRESS
Pendant ramadan, la plage des Oudayas devient un restaurant à ciel ouvert. 

ENVIRONNEMENT - Ce 8 juin, le monde célèbrera la journée mondiale de l’océan sous le thème de “l’océan et le genre” dans un contexte d’urgence environnementale. Pour célébrer cette journée, les ambassades des pays nordiques au Maroc, la Norvège, la Finlande, la Suède et le Danemark -très engagés dans le domaine environnemental-, ont décidé de mettre la main à la pâte en organisant une opération de nettoyage de plage ce 10 juin.

C’est la plage des Oudayas de Rabat qui a été choisie pour cette action. De 9 heures à 11 heures, les ambassades, en partenariat avec les associations de la société civile comme The Green Challenge et en compagnie des ambassadeurs des 4 pays, s’activeront à donner un nouveau visage à la plage. Une opération qui tombe à pic, juste après ramadan où le lieu devient un restaurant un ciel ouvert, et où les déchets s’accumulent.

Une fois collectés, ce 10 juin, ils seront triés “selon les modalités adoptées par l’entreprise Tadweir qui les recyclera par la suite”, indique un communiqué de l’ambassade de Norvège. Les organisateurs espèrent ainsi “encourager l’engagement citoyen pour trouver des solutions aux défis environnementaux que connaît le Maroc”.

En plus de cette mobilisation pour le nettoyage, les ambassades mettront à l’honneur le thème de cette nouvelle journée mondiale en promouvant “l’importance de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles, en particulier pour la conservation efficace et l’utilisation durable des océans, des mers et des ressources marine”. Des ONG marocaines, parmi lesquelles le centre Chourouk qui oeuvre au développement social, se joindront à cette matinée. 

Chaque année, 13 millions de tonnes de déchets se déversent dans les océans, rappelle l’ambassade de Norvège dans son communiqué. Les plages marocaines comptent en moyenne 35 déchets par mètre carré.