MAROC
26/10/2018 10h:45 CET

ONCF: Une manifestation de voyageurs contre les retards bloque la circulation entre Kénitra et Casablanca

Une intervention des autorités a fini par disperser les manifestants pour libérer les voies.

TRANSPORT - Réveil difficile ce matin pour les personnes habituées à faire la navette entre Kénitra et Casablanca. La circulation ferroviaire a été perturbée vers 7h30 à cause “d’un dérangement des installations qui s’est produit au niveau de Mohammedia” selon un communiqué de l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Dans les gares, l’ONCF annonçait: “Suite à un incident survenu à Mohammedia, la circulation sera légèrement perturbée”.

Facebook

Le problème s’est réglé au moins d’une demi-heure selon l’ONCF, mais le retard a provoqué le ras-le-bol des navetteurs au niveau des gares de Bouznika et Skhirat.

Ces derniers se sont mis sur les rails en geste de protestation ce qui a engendré des retards de plus d’une heure. Quelques voyageurs ont choisi d’attendre l’arrivée des trains alors que d’autres ont préféré trouvé d’autres moyens de transport.

Vers 10h, les manifestants ont fini par être dispersés par les autorités pour pouvoir libérer les voies. L’ONCF affirme que la circulation sur l’axe Kénitra-Casablanca a été rétablie, mais selon plusieurs voyageurs qui publient des vidéos live de l’incident sur Facebook, il y aurait toujours des perturbations sur les voies, notamment à la gare de Témara.

Une autre manifestation contre un retard de plus d’une heure a eu lieu jeudi soir à la gare de Casa Port. La circulation des trains avait pu reprendre après l’intervention des forces de police pour libérer les voies des manifestants présents sur les rails.

Ces mouvements de colère interviennent une semaine après le déraillement d’un train à Bouknadel, sur l’axe Kénitra-Rabat, qui a provoqué la mort de 7 personnes et fait plus d’une centaine de blessés, suscitant une vague de mécontentement envers l’ONCF.

Le conducteur du train, blessé suite à l’accident, roulait à 158 km/h au lieu de 60 km/h, selon les conclusions de l’enquête. Il est actuellement en détention, poursuivi pour homicide involontaire.