MAROC
03/08/2019 09h:25 CET

On sait enfin pourquoi Drogon fait fondre le trône de fer dans “GoT”

Ceux qui ont passé des heures à interpréter la destruction du trône de fer en sont pour leurs frais.

HELEN SLOAN/HBO

DIVERTISSEMENTS - C’est l’une des scènes marquantes de l’épisode final de “Game of Thrones”. Le trône de fer, objet de toutes les convoitises pendant 8 saisons, est détruit par Drogon lorsqu’il découvre Daenerys sans vie. Sauf qu’en réalité, le dragon n’avait pas vraiment l’intention de brûler l’assise royale.  

Dans l’épisode 8 de la saison 6, Jon Snow poignarde Daenerys quelques instants seulement après qu’elle a enfin pu toucher le trône de fer qu’elle a passé sa vie à revendiquer. Et alors que Jon pleure sur le corps sans vie de sa tante (et amante), Drogon pointe le bout de son museau, forcément de très mauvaise humeur. Après un long cri, le dragon préféré de Khalessi lance alors un jet de flammes qui embrase les ruines de la salle et fait fondre le trône de fer. 

Comme quasiment toutes les scènes de “Game of Thrones”, la destruction du trône par le dragon a été décortiquée par les fans: une façon d’effrayer Jon Snow, le meurtrier de Daenerys, une vengeance pour que plus personne ne siège sur le trône de fer, la destruction de l’objet qui a causé la mort de sa mère ... Les interprétations n’ont pas manqué.

Mais la réalité est bien plus simple. Drogon n’a jamais cherché à détruire le trône de fer, qui n’est qu’un dommage collatéral, comme l’a révélé le script de l’épisode dévoilé sur le site des Emmys Awards et inaccessible depuis. 

 

“Nous regardons par-dessus l’épaule de Jon alors que le feu se dirige vers le trône - qui n’est pas la cible de la colère de Drogon, seulement un spectateur muet pris dans la déflagration”, peut-on lire sur le script, qui détaille ensuite la destruction de l’objet sous l’effet de la chaleur.

“Le feu s’arrête.La fumée se dissipe en laissant apparaître une flaque de métal en fusion à l’endroit où le trône se tenait auparavant. Qui s’assoira sur le Trône de Fer? Personne.”

Pas de sens caché, ni de symbolique, le trône de fer, qui a motivé les actions de tous les personnages n’est donc “qu’un spectateur muet pris dans la déflagration”. Et sa destruction ne doit pas être interprétée. 

Pas sûr que cette nouvelle révélation ravisse les fans, en grande partie déçus par le final d’une série qui les a tenus en haleine huit ans. 

Cet article a initialement été publié sur Le HuffPost France.