TUNISIE
05/12/2018 20h:45 CET

Olivier Poivre D'Arvor: Chaque année, la France délivre environ 165 mille visas aux Tunisiens

L'ambassadeur de France en Tunisie dévoile que le taux d'acceptation dépasse les 80%

Charles Platiau / Reuters

La mobilité franco-tunisienne, les visas, les études en France...  Autant de sujets qui ont été abordés mercredi par l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, dans une interview accordée à Express Fm.

80% des demandes de visas acceptées

Le pourcentage de visas acceptés pour les Tunisiens s’élève à 80% a affirmé Oliver Poivre d’Arvor, “et ils peuvent aller jusqu’à 10 ans” a-t-il estimé. En effet, sur un total de 180 mille dossiers déposés, la France a délivré près de 165 mille visas à des ressortissants tunisiens.  

D’après les dernières statistiques, entre un million et un million et demi de Tunisiens effectuent des mouvements entre la Tunisie et la France. Un chiffre assez important qui montre, selon ses dires, que la France est le pays européen qui délivre le double du nombre de visas octroyés par d’autres pays européens.

Quant aux délais de traitement des visas, il a précisé que ces derniers ne dépassent pas les 10 jours. 

L’ambassadeur a fait savoir, par ailleurs, que d’ici deux ans, une nouvelle option entera en vigueur pour l’obtention des visas à distance, par la biométrie.

Concernant les frais de visa, il a expliqué que ces tarifs jugés élevés couvrent les lourdes charges, relatives aux fonctionnaires et au staff venus de France pour assurer le traitement des demandes. 

Entre 7000 et 8000 tunisiens partent en France pour étudier

Revenant sur la décision des autorités françaises relative à l’augmentation des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur pour les étrangers, Olivier Poivre D’Arvor a indiqué que cette augmentation ne concernera que la moitié des étudiants tunisiens. “Entre 7et 8 mille étudiants tunisiens, dont la moitié se dirigent vers l’enseignement privé, partent étudier en France” précise-t-il.

Et d’ajouter que dès l’année prochaine, une licence pour un étudiant étranger en France devrait coûter 2500 euros, un master 3000 euros et un doctorat 3700 euros.

Cependant, les frais restent les mêmes pour les anciens étudiants étrangers déjà inscrits, souligne-t-il.

Par ailleurs, au sujet des écoles françaises en Tunisie, Olivier Poivre D’Arvor a affirmé que dans les 5 prochaines années, le nombre d’écoles françaises implantées en Tunisie sera multiplié par deux. De nouvelles écoles seront lancées à Sfax, à Sousse, à Gabès, à Kairouan ou encore à Nabeul, conclut-il. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.