29/11/2018 18h:41 CET | Actualisé 29/11/2018 18h:41 CET

OCP: 41 milliards de dirhams de chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de 2018

La hausse des prix et de la demande boostent l'activité.

Reuters

ÉCONOMIE - Indicateurs dans le vert. À fin septembre 2018, l’OCP a enregistré une croissance à deux chiffres de ses résultats. Les résultats publiés ce jeudi 29 novembre font état d’un chiffre d’affaires en hausse de 14% par rapport à la même période de l’année précédente (41.100 milliards de dirhams).  

La marge brute du groupe phosphatier a atteint 27.784 milliards dirhams, contre 23.598 milliards dirhams, et a été soutenue par la croissance des volumes et des prix de vente. L’Ebitda, soit l’indicateur mesurant la rentabilité du cycle d’exploitation, affiche une progression 27%, tandis que la marge d’Ebitda a atteint 31% contre 28% une année auparavant.

La part du chiffre d’affaires des ventes liées aux engrais a quant à elle continué de croître, atteignant 56% sur les neuf premiers mois de l’année, contre 53% pour la même période en 2017. Les ventes d’engrais ont augmenté de 23% par rapport à la même période de 2017 et celles d’acide de 15% grâce à l’amélioration des prix dans les deux segments ainsi que la hausse des volumes.

Exportations en hausse

Les exportations d’OCP ont augmenté en direction de la plupart des régions, en particulier vers l’Asie et les Amériques. Cette croissance s’explique par plusieurs facteurs: une forte demande aux États-Unis suite à la réduction des capacités de production dans le pays; une légère reprise des importations brésiliennes et une augmentation des importations en Inde, où la baisse des stocks et la réduction de la production locale, du fait de pressions environnementales, ont stimulé la demande.

Grâce à la montée en puissance continue du pipeline, les économies de coûts réalisées sur le transport de la roche depuis le début de l’exercice s’élèvent à 1.568 milliards dirhams, contre 1.260 milliards dirhams pour la même période de l’année dernière. Le total d’économies générées depuis la mise en place du pipeline en avril 2014 s’élèvent à 5.469 milliards dirhams.