ALGÉRIE
10/05/2019 14h:56 CET | Actualisé 10/05/2019 14h:57 CET

Occidental Petroleum rachète Anadarko et Total renforce sa présence en Algérie

Reuters

La compagnie Chevron a décidé de ne pas surenchérir à l’offre d’Occidental Petroleum pour le rachat de la compagnie Anadarko, a indiqué la compagnie pétrolière dans un communiqué. 

“Gagner dans n’importe quel environnement ne signifie pas gagner à tout prix. La discipline en matière de coûts et de capital a toujours de l’importance”, a déclaré le PDG de Chevron, Michael Wirth, cité dans le communiqué. “Nous n’allons pas diluer nos rendements ni réduire la valeur pour nos actionnaires dans le seul but de conclure un accord ”, a  ajouté le patron de Chevron.

Occidental Petroleum et Chevron s’étaient lancé dans une guerre sans merci pour mettre la main sur les actifs d’Anadarko. Occidental Petroleum parvient à remporter la bataille avec une offre de 57 Mds de $, contre 50 Mds de $ offerts par Chevron.

Cette victoire d’Occidental Petroleum va permettre au groupe pétrolier Total de récupérer les actifs d’Anadarko en Algérie et dans d’autres pays africains.

En effet, le groupe pétrolier français avait signé un accord de 8,8 milliards de dollars avec OP pour renforcer sa présence en Algérie. Anadarko exploite en partenariat avec Sonatrach le gisement El Merk à Illizi qui représente l’une des plus grandes découvertes de brut réalisées en Algérie ces dernières années avec des réserves estimées à 1,2 milliard de barils de pétrole et de condensat.