MAROC
08/06/2015 08h:21 CET

Noyade près de Bouznika: Les opérations de recherches continuent pour retrouver les cinq enfants disparus

MAP
Noyade près de Bouznika: Cinq enfants toujours disparus

DRAME - Les opérations de recherches se poursuivent pour retrouver les cinq enfants portés disparus dimanche sur une plage non gardée proche de Oued Cherrate et de Bouznika, où six autres enfants avaient trouvé la mort par noyade.

D'importants moyens de secours ont été mobilisés, notamment trois zodiacs, deux hélicoptères et un jet ski, a indiqué le commandant régional de la protection civile pour la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Mohammed Said Al Makkaoui.

Le secrétaire général de la Fédération nationale du taekwondo, Mohamed Daoudi, a pour sa part fait savoir que parmi les enfants disparus figure la championne marocaine de taekwondo, Fadoua El Ouardi (catégorie juniors).

La première intervention de la protection civile avait permis de secourir trois enfants qui ont été évacués vers l'hôpital et cinq autres corps ont été récupérés après le drame. Parmi les victimes, cinq enfants sont morts noyés sur la plage et le sixième est décédé au moment de son évacuation vers l'hôpital de Bouznika. Deux autres enfants ont été secourus par la protection civile.

Des témoins se sont dits étonnés de voir dimanche matin un groupe d'enfants sur une plage non gardée et peu fréquentée par les estivants.

Selon les autorités locales, les victimes font partie d'un groupe de 46 membres d'une association sportive de la province de Ben Slimane, en majorité des enfants âgés de 12 à 17 ans, qui participaient à une excursion dans cette région.

Une enquête a été ouverte sur cet incident sous la supervision du parquet compétent, et le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place pour superviser les opérations de recherches et de secours.

Le sport à nouveau endeuillé

Ce drame intervient deux mois après l'accident d'autocar qui avait coûté la vie à 34 enfants près de Tan-Tan. L'autocar, entré en collision avec un camion, transportait des jeunes athlètes de 10 à 14 ans et leurs encadrants. Ils avaient participé aux Jeux nationaux des écoles de sport à Bouznika. De nombreux Marocains s'étaient mobilisés sur les réseaux sociaux pour demander un deuil national.

LIRE AUSSI:Au moins cinq enfants morts de noyade à Bouznika

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.