TUNISIE
31/03/2019 10h:23 CET

Nouvelles augmentations des prix du carburant

Il y a moins d'un mois, le ministre de l'Industrie avait nié toute intention d'augmenter les prix.

Zohra Bensemra / Reuters

Le ministère de l’industrie, des petites et moyennes entreprises a annoncé samedi soir une majoration des prix des carburants.

 

Il a précisé dans un communiqué rendu public samedi soir qu’”au vu de l’augmentation continue des prix du pétrole et ses dérivés sur le marché mondial avec un prix du baril du pétrole brut dépassant dernièrement les 68 dollars et sur la base du mécanisme de régulation périodique des prix des carburants en vigueur depuis juillet 2016, il a été décidé d’apporter une majoration partielle des prix au public à partir de minuit comme suit:

– Essence sans plomb (super): Une augmentation de 80 millimes, le nouveau prix étant désormais fixé à 2,065 millimes pour le litre
– Gasoil sans soufre: Une augmentation de 80 millimes, le nouveau prix étant porté à 1825 millimes pour le litre
– Gasoil ordinaire: Une augmentation de 90 millimes, le nouveau prix étant fixé à 1570 millimes pour le litre

Le ministère de l’industrie fait savoir que le prix du de gaz liquéfié n’a pas été modifié, ajoute le communiqué.

Le 05 mars dernier, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes entreprises Slim Feriani avait nié toute intention du gouvernement d’augmenter les prix du carburant ajoutant que “l’État tunisien a mobilisé 2,8 milliards de dinars dans le cadre du budget de l’État 2019 contre 2,7 milliards de dinars en 2018 pour les subventions énergétiques”.

Le gouvernement tunisien avait en 2018 augmenté à trois reprises le prix du carburant, expliquant ces hausses par le mécanisme d’ajustement régulier adopté par le gouvernement. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.