MAROC
14/01/2019 11h:12 CET

Nouvelle arrestation à l'aéroport Mohammed V de Casablanca pour tentative de trafic de cocaïne

Pas moins de 5 kg étaient dissimulés dans ses bagages personnels.

Jeffrey Coolidge via Getty Images

SOCIETE - Les éléments de la sûreté nationale ont arrêté dimanche après-midi, à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, un ressortissant nigérian de 36 ans pour tentative de trafic de cocaïne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) relayé par la MAP. 

Le mis en cause a été arrêté à son arrivée à l’aéroport Mohammed V à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil) en possession de 5,13 kilogrammes de cocaïne dissimulés dans ses bagages personnels, précise le communiqué de la DGSN. Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la brigade de la police judiciaire.

L’arrestation intervient quelques jours après l’arrestation le 1er janvier dernier d’un autre ressortissant nigérian pour soupçon de trafic de cocaïne, toujours à l’aéroport Mohammed V. L’homme appréhendé arrivait également d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil). La drogue n’était cette fois-ci non pas dissimulée dans ses bagages, mais dans ses intestins. Il avait ainsi ingéré 72 capsules contenant une quantité totale de 1,325 kg de cocaïne. La DGSN précisait dans un communiqué qu’il avait été placé sous surveillance médicale au CHU Ibn Rochd de Casablanca, avant d’être placé en garde à vue à disposition d’une enquête. 

 La capitale économique du royaume est en effet un point de passage stratégique pour les trafiquants de drogue, notamment entre le continent africain et le continent sud-américain. En janvier 2018, plus d′1,6 kg de cocaïne avaient été extraits des intestins d’un ressortissant nigérian. Un août dernier, c’est également un ressortissant nigérian qui était arrêté avec près de 2 kg dans les intestins.