MAROC
08/11/2018 17h:14 CET

Nouvel horaire de cours: Les manifestations d'élèves n'ont pas lieu d'être pour la Fédération nationale des associations des parents d'élèves

Les manifestations ne concerneraient que "quelques cas isolés".

AIC Press

ÉDUCATION - L’annonce des nouveaux horaires d’école ne semblent pas avoir été bien reçue par les élèves. Depuis la reprise des cours le 7 novembre, plusieurs manifestations d’élèves ont été organisées devant les établissements scolaires dans différentes villes du royaume.

Des collégiens et lycéens de Rabat, Témara et Casablanca (notamment des lycées Ben Msik, El Idrissi et Abou Chouaïb Doukkali) sont sortis par centaines, hier, pour montrer leur désaccord avec les nouveaux horaires annoncés par le ministère de l’éducation nationale. À Fès et Marrakech, les élèves de quelques écoles, notamment le collège Al Farabi et Laymoune, ainsi que le lycée Mohammed V, ont également choisi de protester au lieu d’aller en cours malgré la réponse du ministère suite aux premières manifestations.

AIC Press

Dans un communiqué publié le 7 novembre, le département de Saïd Amzazi a souligné que ces mouvements de protestation ne concernaient que quelques “cas isolés” et que les élèves avaient fini par être dispersés après l’intervention des équipes pédagogiques de la plupart des établissements.

Pour Hassan Khabous, porte-parole de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves au Maroc (FNAPEM), les manifestations n’ont pas lieu d’être puisque le véritable problème, qui résidait dans la pause déjeuner insuffisante d’une heure, est aujourd’hui réglé, étant finalement passé à deux heures.

“La plupart des élèves n’auraient pas pu rentrer chez eux pour déjeuner et voir leur parents. Beaucoup auraient été obligés de rester à l’intérieur des établissements qui n’ont pas assez de personnes au sein de leurs équipes pédagogiques pour veiller à la sécurité des élèves. Aujourd’hui, ce mouvement de manifestations n’est qu’une phase de réaction immédiate aux nouveaux horaires qui va finir par se dissiper”, assure le porte-parole de la FNAPEM au HuffPost Maroc.

Après avoir annoncé, pendant les premières vacances scolaires, un nouvel horaire pour les écoles de 9h à 13h puis de 14h à 18h, le ministère de l’éducation avait finalement décidé, après concertation avec la FNAPEM, de permettre aux écoles de garder les deux heures de pause déjeuner en adoptant différents horaires, notamment selon la situation géographique de l’établissement. L’horaire scolaire d’hiver sera appliqué à partir du 12 novembre et prendra fin en mars où l’horaire de 8h sera rétabli.