LES BLOGS
31/01/2019 20h:15 CET | Actualisé 31/01/2019 20h:16 CET

Notre libre-échange avec l’Europe n’a point besoin d’un accord

Est-il vraiment vital de signer cet accord?

Golden_Brown via Getty Images

L’accord de libre-échange, dans le sens propre, avec l’Europe est un voeux pieux. Il est donc raisonnable de veiller à le renforcer et à l’encourager. Surtout qu’il ne faut pas perdre de vue que notre premier partenaire commercial est bel et bien l’Europe (prés des ¾ du total de nos exportations). Nouer davantage de coopération et ouvrir de nouvelles perspectives commerciales est à louer, mais l’ALECA, pour gagner quoi de plus au final?  

L’inquiétude de quelques organisations tunisiennes et de quelques érudits, sème le doute. De l’autre côté, l’insistance de l’Europe sur la signature de ce nouveau projet d’accord (ALECA) et l’embrigadement de nos hauts dignitaires de l’Etat dans la défense farouche de ce projet installe davantage l’inquiétude et le questionnement.

Du point de vue de la Tunisie, est-il vraiment vital de signer cet accord? Personnellement, j’en doute fort. Les accords en vigueur sont assez confortables pour développer et exporter et nous parvenons à date, rarement voire jamais, à franchir nos quotas. Dans l’autre sens, aucune barrière aux européens à commercer avec nous n’existe. D’ailleurs quand on regarde la balance commerciale avec la France et l’Italie, on se rend compte très vite de la domination commerciale de l’Europe sur nous. Ceci étant dit, quel est l’intérêt pour l’Europe? Avec à peine 11 millions d’habitants, représentons-nous un réel marché pour cette puissance? Je ne le crois pas.

En conclusion, à moins que l’Europe ne conditionne la continuité des échanges commerciaux par la signature de la présente convention, il est plus prudent d’attendre la stabilisation économique et politique du pays, la restructuration de nos secteurs d’activités en lien direct avec notre indépendance et une transparence totale aux avantages et inconvénients de cet accord avant tout engagement.  

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.