MAROC
02/02/2017 11h:31 CET

Non, la mixité n'est pas interdite dans les Spas à Fès

Non, la mixité n'est pas interdite dans les spas à Fès / Sothys

SOCIÉTÉ - Le conseil de la ville de Fès a approuvé mercredi 1er février à l'unanimité un arrêté communal concernant la réglementation des salons de coiffure et instituts de beauté.

Contrairement à ce que certains médias ont avancé, il ne s'agit pas d'interdire la mixité dans ces établissements mais de réglementer l'exploitation des centres d'esthétique qui peuvent offrir des prestations aux hommes et aux femmes dans un seul local, seulement si la superficie le permet et en deux espaces distincts, précise le conseil municipal dans un communiqué.

"L'arrêté ne se prononce pas sur la question de l'interdiction de la mixité dans les salons de beauté, et ne concerne pas les Spas et les salons de massage", a indiqué au HuffPost Maroc le maire de Fès, Driss El Azami Idrissi.

Selon Alyaoum24, qui a obtenu une copie de l'arrêté communal, les centres de beauté ou salons de coiffure qui ne se trouvent pas dans un local commercial mais dans des appartements ou lieux d'habitation sont interdits.

Le conseil municipal n'exclut pas de demander le retrait d'autorisations délivrées précédemment pour certains espaces de beauté qui ne respecteraient pas ces directives.

Si certains Spas ou salons de massage appliquent déjà la non mixité ou aménagent leur horaires pour accueillir les hommes et les femmes séparément, d'autres proposent des formules mixtes pour les couples.

C'est notamment le cas de Spas situés dans des riads de la médina de Fès, surtout destinés aux touristes. Pour certains d'entre eux interrogés par le HuffPost Maroc, seuls les couples étrangers sont autorisés.

LIRE AUSSI: