TUNISIE
08/11/2018 14h:14 CET

Nidaa Tounes appelle ses ministres à choisir entre le parti ou le gouvernement

Certains ministres de Nidaa Tounes auraient déjà décidé de quitter le parti afin de poursuivre leur aventure au gouvernement.

Facebook/Nidaa tounes

Le parti Nidaa tounes a appelé, jeudi, ses ministres à quitter le gouvernement Chahed.

À la suite d’une réunion entre le bloc parlementaire du parti et son cabinet politique, celui-ci a décidé de prendre un ensemble de décision face à “la crise politique” que connait le pays. 

Parmi ces décision, Nidaa Tounes a appelé ses représentants au bureau de l’Assemblée des représentants du peuple à “s’opposer à l’engagement du bureau de l’ARP d’examiner et de délibérer sur la proposition du chef du gouvernement concernant l’organisation d’un vote de confiance, et ce à cause des irrégularités constitutionnelles et procédurales” lors de la nomination des ministres.

Considérant le gouvernement Chahed 3 comme étant “un gouvernement d’Ennahdha” qui ne correspond pas à la “légitimité du résultat électoral de 2014″, Nidaa Tounes a également appelé ses ministres à “immédiatement quitter le gouvernement” , menaçant ceux qui refusent de se voir “exclure définitivement du parti et de toutes ses structures”.

Selon Nidaa Tounes, ce gouvernement, issu du dernier remaniement ministériel effectué par Youssef Chahed, ne respecte pas accord de Carthage et représente “une trahison envers les acteurs politiques et sociaux (...) lui faisant perdre définitivement légitimité légale, politique et morale”.

 

Selon certaines médias, certains ministres de Nidaa Tounes auraient déjà décidé de quitter le parti afin de poursuivre leur aventure au gouvernement. 

C’est ainsi que la radio Mosaïque Fm annonce que le nouveau secrétaire d’État à l’Économie sociale et solidaire Chokri Belhassen a présenté sa démission du parti, tout comme le ministre des Affaires culturelles Mohamed Zinelabidine, la nouvelle ministre de la Jeunesse et des sports Sonia Ben Cheikh, le nouveau ministre des Affaires foncières et du domaine de l’État Hedi Mekni et de Radhouane Ayara nouveau ministre auprès du chef du gouvernement chargé de l’immigration et des TRE.

Contacté par le HuffPost Tunisie, le parti affirme ne pas avoir reçu de démission officielle pour le moment.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a opéré lundi un remaniement ministériel d’ampleur, touchant plusieurs ministères. Dans la foulée, la présidence de la République avait regretté la décision hâtive prise par Youssef Chahed dans son remaniement ministériel, ayant “mis devant le fait accompli” le président de la République selon les termes employés par la porte-parole de la présidence de la République Saïda Garrache.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.