MAROC
03/04/2019 16h:15 CET | Actualisé 03/04/2019 16h:17 CET

Netflix dévoile des images de "Jinn", sa première série arabe

Votre liste Netflix va encore s'allonger...

SERIE - Après l’Espagne, la France et la Turquie: la Jordanie. L’an dernier, Netflix annonçait le lancement prochain de sa première série en langue arabe “Jinn”, dont l’histoire se passe à Amman, la capitale jordanienne. Mardi 1er avril, la plateforme de streaming diffusait enfin les premières images de la série et son casting, constitué de jeunes acteurs jordaniens.

Se déroulant dans le Amman moderne, “Jinn” suit un groupe d’adolescents dont les amitiés et romances naissantes sont mises à l’épreuve quand ils libèrent inconsciemment les forces surnaturelles des djinns dans leur monde, explique Netflix dans un communiqué.

Avec cette première série en langue arabe, Netflix lance ainsi une série de genre s’inspirant des mythes et légendes locaux, soit une stratégie similaire à celle adoptée par le groupe en Turquie, avec la série The Protector. “Plus une histoire est spécifique à une région, plus elle devient universelle” avait déclaré en décembre dernier Kelly Luegenbiehl, vice-présidente de Netflix Original International, au HuffPost Maroc.

“Jinn” est dirigée par le réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya - lauréat 2015 de l’étoile d’or du Festival international du film de Marrakech pour son film “Very big shot” - et produite par les frères Elan et Rajeev Assani, connus pour avoir travaillé sur les effets spéciaux de séries comme “Scandal”, “How to get away with murder” ou encore “Suits”.

“Jinn” devrait être diffusée cet été, rapporte The National. Une saison constituée de cinq épisodes de 30 à 45 minutes, selon la même source.