TUNISIE
30/04/2019 16h:04 CET

Nessma Tv demande à la HAICA une autorisation de reprendre la diffusion

...et affirme avoir besoin de temps pour pouvoir se conformer au cahier des charges.

Facebook/HAICA

La chaine privée Nessma Tv a demandé, mardi, à la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle une autorisation afin de reprendre la diffusion de ses programmes à quelques jours du mois de ramadan, véritable manne financière pour les chaines de l’audiovisuel.

Selon un communiqué publié par la HAICIA, en marge d’une réunion entre la vice-présidente de la HAICA Essia Laabidi, le représentant légal de la chaine Zied Erriba et le nouvel actionnaire Fethi Houidi, la chaine a expliqué à la HAICA avoir besoin de temps afin de changer le statut juridique de la société passant d’une SARL à une S.A, ajoutant avoir quasiment finaliser ce changement.

 

Cela répondrait ainsi au cahier des charges fixant les conditions et les règles générales d’octroi d’une licence de création et d’exploitation d’une chaine de télévision privée, demandé par la HAICA.

En attendant, le représentant légal de la chaine a demandé à la Haute Autorité de pouvoir rediffuser ses programmes.

La HAICA a pour sa part appelé la chaine à respecter la décision de ne pas diffuser jusqu’à ce que la demande de la chaine soit discutée au sein du conseil de l’instance.

Les autorités ont procédé, jeudi, par force publique, à l’arrêt de diffusion de la chaine privée Nessma Tv, et ce, suite à la décision de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle.

Dans un article publié via son site internet, la chaine accuse directement le chef du gouvernement Youssef Chahed d’être derrière cette décision.

″À quelques jours du mois de ramadan, la HAICA et le chef du gouvernement ont décidé d’abandonner 500 familles, dont les membres travaillant pour Nessma” affirme la chaine.

Selon elle, cette décision vient du fait que Nessma ait “refusé de suivre les instructions et de maquiller la réalité” sur la situation du pays.

Le président de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), Nouri Lajmi, s’est défendu quant à lui de toute intervention politique dans la décision de cesser la diffusion de la chaine privée Nessma TV.

Intervenant sur les ondes de la radio Mosaïque Fm, celui-ci a affirmé que “la HAICA ne prend jamais de décision politique, nous appliquons seulement la loi (...) Il n’y a eu aucune intervention politique ni du gouvernement, ni en dehors du gouvernement”.

Selon lui, la HAICA a laissé à la chaine 4 ans pour se conformer à la loi: “Nous avons fait tout ce qui était possible pendant des années avec la chaine Nessma Tv pour qu’elle régularise sa situation, alors que le décret 116 ne lui donne seulement qu’une année après la publication du cahier des charges”.

Lundi, le fondateur de la chaine, Nabil Karoui a été reçu au Palais de Carthage par le président de la République Béji Caid Essebsi. Ce dernier avait appelé à “trouver une solution avec la HAICA pour que la chaine diffuse à nouveau, avant le mois de Ramadan”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.