TUNISIE
29/04/2019 19h:47 CET

Néji Jalloul n'a pas été élu: Pas de Tunisien à la tête de l'Alecso

Depuis 2013, l'organisation, dont le siège est à Tunis, n'a pas eu de directeur général tunisien à sa tête.

Anadolu Agency via Getty Images

Le candidat tunisien à la direction générale de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO), Néji Jalloul, n’a pas été élu, lundi à la tête de l’organisation.

Le nouveau secrétaire général de Nidaa Tounes (Clan Hafedh Caid Essebsi) et président de l’Institut Tunisien des Études Stratégiques (ITES), n’a obtenu que 5 voix alors que son adversaire, le mauritanien Mohamed Ould Omar a obtenu 15 voix, devenant ainsi Directeur général de l’Alecso et succédant ainsi au koweitien Saoud Hilal El Harbi.

L’élection du nouveau directeur général de l’Alecso s’est déroulée à Nouakchott (Mauritanie) en marge de la Septième conférence générale exceptionnelle de l’organisation.

Rattachée à la Ligue arabe, l’organisation dont le siège est à Tunis n’a plus connu de directeur général tunisien depuis 2013. Auparavant, Mongi Bousnina (2002-2009) et Mohamed Aziz Ben Achour (2009-2013) avaient été à la tête de l’Alecso. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.