ALGÉRIE
27/03/2019 16h:05 CET | Actualisé 27/03/2019 16h:26 CET

Nedjib Sidi Moussa: "mon ouvrage sur Messali Hadj se base sur des archives inédites"

Dans cette enquête, l’auteur se questionne sur l’expérience révolutionnaire des individus avant pendant et après la révolution.

Radio M

Dans son dernier ouvrage “Algérie, une autre histoire de l’indépendance” le politologue Nadjib Sidi Moussa, indique à radio M, qu’il a réussi à mobiliser des archives “inédites sur Messali Hadj”, qui lui ont permis de porter un autre regard sur la marche vers l’indépendance.

“Ce que je pense avoir apporté dans mon ouvrage sont des archives inédites. Grâce à la bienveillance de la fille de Messali Hadj, Djanina Messali Benkelfat, j’ai pu avoir accès aux archives de son père et son mouvement notamment des correspondances, des rapports et autres. D’une autre part j’ai mobilisé des archives de surveillance de l’armée de la police et les archives politiques que Benjamin Stora et Mohamed Harbi n’ont pas spécialement pu consulter à leur époque puisque celles-ci sont ouvertes que depuis les années 2000”, précise l’auteur.

Selon Nadjib Sidi Moussa, l’accès à ces archives lui a permis de donner une autre profondeur à ce travail car il a pu “voir le mouvement Messaliste de l’intérieur, notamment les conflits et les tensions internes au mouvement”, qui selon lui, n’a jamais été dans un travail de recherche.

Dans cette enquête, l’auteur se questionne sur l’expérience révolutionnaire des individus avant pendant et après la révolution. Il cite les questionnements de base dans l’écriture de ce livre à savoir comment des Algériens colonisés deviennent des révolutionnaires, comment ils font la révolution et comment ils le demeurent fidèles à cette révolution après l’indépendance. Pour y répondre il s’appuie sur la trajectoire de dirigeants Messalistes.

“Pour moi la révolution algérienne ce n’est pas seulement les fait d’armes, ce sont tous les actes de désobéissance face à un ordre colonial”, souligne l’auteur.


Sorti au mois de mars aux Éditions Barzakh en Algérie et les PUF à Paris, “Algérie, une autre histoire de l’indépendance”, est le second ouvrage de Nadjib Sidi Moussa. Ce livre est issu d’une thèse soutenu par l’auteur il y a quelques années. Une biographie de Messali Hadj et un livre sur le mouvement national algérien sont prévus dans un futur proc selon Nadjib Sidi Moussa.

Nedjib Sidi Moussa est né en 1982 en France  dans une famille de réfugiés messalistes. Il est docteur en sciences politiques de l’université Panthéon-Sorbonne et associé au Centre européen de sociologie et de science politique. Il est l’auteur de “La Fabrique du musulman”. Essai sur la confessionnalisation et la racialisation de la question sociale » (Libertalia, 2017) et de nombreux articles dans des revues scientifiques.