MAROC
04/10/2019 12h:05 CET

Le bilan du naufrage d’une embarcation de migrants à Mohammedia grimpe à 18 morts

Et les recherches se poursuivent.

TWITTER/CAMINANDO FRONTERAS
Mohammedia

DRAME - Le bilan grimpe. D’autres corps sans vie ont été retrouvés suite au naufrage, le 28 septembre dernier au large de Mohammedia, d’une embarcation clandestine pneumatique à bord de laquelle se trouvait une cinquantaine de candidats à l’immigration clandestine. Selon le dernier bilan, le nombre de victimes s’élève désormais à 18 morts, après la découverte de deux nouveaux corps, l’un aux environs de minuit, le jeudi, et le deuxième dans la matinée de ce vendredi, au large des côtes environnantes, rapporte 2M

Suite au naufrage, 7 corps, dont celui d’une femme, avaient été repêchés au niveau de la plage de Aïn Harrouda. Lundi 30 septembre, 5 autres corps avaient été retrouvés près de de la plage “Nahla”. Et le lendemain, le corps d’un jeune candidat à l’immigration clandestine avait été également retrouvé.

 

24h plus tard, mercredi, 2 autres corps ont été repêchés à la plage “Chehdiya” à Ain Sebaa, puis, ce jeudi, une autre victime sans vie a été découverte près de la plage de “Saâda” avant que le deux corps précités ne soient retrouvés. Le bilan a ainsi grimpé à 18 morts, précise la même source, soulignant que la majorité des passagers de l’embarcation sont issus des régions de Kelaât Sraghna et Brouj.

Le 28 septembre, 3 personnes rescapées de ce naufrage avaient été retrouvées, inconscientes et ont été évacuées à l’hôpital provincial de Mohammedia où elles ont reçu les soins nécessaires, annonçaient alors les autorités de la préfecture de Mohammedia. 

Les recherches se poursuivent afin de retrouver d’éventuelles autres personnes portées disparues, tandis que 7 individus soupçonnés d’être impliqués dans cette affaire et ont été arrêtés. Une enquête a également été ouverte pour déterminer les circonstances de l’organisation de cette opération d’immigration clandestine.