TUNISIE
29/03/2019 18h:41 CET

"Narcisse, Passions et Démons": Une exposition de photos, une recherche de soi

Une âme perdue ?

Exposition Narcisse - Majdi Lakhdar

Il était une fois, une exposition. “Narcisse, Passions et Démons” est l’oeuvre de Majdi Lakhdar, réalisateur, scénariste et plasticien, et produite par “La Chambre Noire”, agence de production d’images, de Tarek H. Slama.

“Narcisse, Passions et Démons” est une aventure photographique. Une série de portraits, qui raconte l’évolution de l’état d’âme, en pleine crise identitaire.

“Au départ, le projet était un mélange entre un vécu personnel et des références d’un univers dans lequel j’ai baigné enfant, grâce notamment à ma grand-mère, qui me racontait souvent des contes fantastiques”, souligne Majdi Lakhdar, au HuffPost Tunisie. ”Ensuite, la crise identitaire post-révolution que nous avons traversé et qui reste à mon avis non-résolue, a nourri énormément le propos du projet et la manière et de capturer et de présenter les photos”.

Diplômé en écriture et réalisation à l’ISAMM en 2009, Majdi Lakhdar est réalisateur, scénariste et plasticien. Il compte déjà plusieurs courts-métrages à son actif, et un long-métrage, “Avant qu’il ne soit trop tard, dont la sortie est prévue fin 2019.

Lire aussi:L’art de l’horreur: Un repaire de psychopathe à Gammarth

L’itinéraire 

Tunis, à Mooja, Nabeul, au Hub Design, Tozeur, au musée Dar Cheraît et au Kef, au complexe culturel (à partir du 10 avril). C’est l’itinéraire initial, de cette âme perdue, Narcisse.

“J’ai cherché à donner une grande visibilité à mon travail, qui a été bien accueilli par les responsables des espaces culturels. Nous avons communiqué jusqu’à aujourd’hui sur quatre dates, Tunis, Nabeul, Tozeur et Kef. Il se peut qu’on rajoute d’autres destinations à notre itinéraire”, a-t-il expliqué.

C’est l’histoire d’“un cavalier arrogant” qui “se transforma en une bête assoiffée de sang, tueurs de femmes”. Un conte qui vous est raconté à travers les photos, derrière lesquelles se cache une âme, et qui vous emportent dans une quête de salut.

“À travers ces photos, je tente une mise en image de cette phase d’altération (de l’existence) et des différentes formes d’être, qui peuvent émerger d’un individu, à savoir ses démons”, a-t-il illustré.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.