MAROC
21/03/2019 17h:54 CET

Najat Vallaud-Belkacem a écrit une chanson en soutien aux migrants

Après la politique, la musique.

Vianney Le Caer/Invision/AP
Franco-marocaine, Najat Vallaud-Belkacem est ancienne ministre française de l'Éducation nationale.

SOCIÉTÉ - En musique. Après avoir quitté la vie politique en devenant directrice générale déléguée des études internationales et de l’innovation au sein de l’institut de sondage Ipsos, Najat Vallaud-Belkacem s’essaye à un nouveau domaine, la chanson. D’après le site Gala, la franco-marocaine est l’auteure du texte de “Lampedusa”, une chanson en soutien aux migrants qui a été partagée le 17 mars sur YouTube. “On a décidé de dire les choses en musique”, a confié l’ancienne ministre à Gala. C’est modeste, mais ça fait partie des pierres toujours utiles à poser”.

Le titre de la chanson parle de lui-même. “Lampedusa”, en référence à cette île, au large de la Sicile, qui a vu des milliers de migrants périr en tentant de la rejoindre, comme ce terrible une embarcation transportant environ 500 migrants clandestins africains a fait naufrage près de ses côtes. C’est à toutes ces personnes en quête d’une vie meilleure, que Najat Vallaud-Belkacem rend hommage. 

“La nuit tombe sur la rive, les lumières faiblissent déjà. Bateau ivre à la dérive, gouvernail et rames de bois. Pas grand chose pour qu’il chavire, au beau milieu du détroit. Il n’était pas fait pour dix, ils sont trente entassés là. A rêver, de ces frontières portes closes à double tour. A souquer, de toute leur peine, coeur à l’envers, souffle court”, débute la chanson, interprétée par Sarah Kaddour et composée par Adrien Graf.

“Au fond quel était leur choix? Entre l’exil et la quête, ils ne sont plus d’ici ni là”, poursuit le texte de Najat, qui invite ensuite “ceux qui croient que la vie trie l’ivraie et le bon grain” à venir observer de l’autre côté, la vie de ces migrants, faîte de “l’âcre goût de la misère, l’impuissance et le chagrin”.  

En milieu de vidéo, on aperçoit, en plus des paroles, des photos de bateaux remplis de migrants. À la fin de la chanson, une phrase a été ajoutée: “En soutien à SOS Méditerranée, notre restant d’humanité”. Ces derniers mois, l’association a fait de nombreuses fois la Une de l’actualité et a été largement malmenée par les pays européens. Pendant des jours, elle s’est retrouvée en mer, son navire humanitaire Aquarius remplis de migrants sauvés à attendre qu’un pays accepte de l’accueillir. Devenu symbole de la crise migratoire européenne, l’association a pris la décision d’arrêter les sauvetages avec l’Aquarius en décembre dernier.