MAROC
02/06/2019 15h:06 CET

Nador: Saisie de près de 49.000 comprimés d'ecstasy, plusieurs suspects arrêtés

La drogue a été retrouvée à bord d’un taxi en provenance de Tanger et en direction d’une zone rurale.

Huffpost MG

TRAFIC DE DROGUE -  Se basant sur des informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), la brigade de la police judiciaire de Nador a procédé à la saisie de 48.800 comprimés d’ecstasy. Trois personnes ont également été arrêtées, dont un couple. Ils sont membres présumés d’un réseau criminel de trafic de drogues, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué publié ce dimanche 2 juin.

Cette importante quantité de drogue a été retrouvée, hier samedi 1er juin à une heure tardive de la nuit, à bord d’un taxi en provenance de Tanger et en direction d’une zone rurale relevant de la province de Driouch (aux alentours de Nador). Le véhicule a été intercepté à proximité de la gare de péage de l’autoroute près de Guercif, souligne la même source, ajoutant que l’opération a été menée en coordination avec les services de la gendarmerie royale. 

Poursuivant les investigations dans le cadre de cette affaire, des opérations sécuritaires ont permis d’appréhender; ce dimanche matin, quatre autres suspects à Ouled Ben Taieb, toujours à Driouch, dont un aux multiples antécédents judiciaires. Dix véhicules portant de fausses plaques d’immatriculation qui auraient été utilisées dans le transport et le trafic de drogue et de comprimés d’ecstasy hallucinogènes ont été saisies, ainsi qu’une quantité de cocaïne et de cannabis, précise la DGSN.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’identifier l’ensemble des individus impliqués dans cette affaire et de déterminer ses ramifications éventuelles au niveau aussi bien national qu’international. L’enquête devra  remonter le circuit de trafic de ce type de drogues synthétiques, fabriquées de manière illicite en dehors du Maroc, conclut le communiqué. 

Une opération qui intervient juste après une autre de même ampleur au port de Tanger-Med. Des opérations de fouilles à l’aide de chiens policiers renifleurs ont permis de saisir 568.000 comprimés d’ecstasy, dissimulés à l’intérieur des pneus de secours d’un camion de transport international immatriculé au Maroc, en provenance du port d’Algésiras, en Espagne.