MAROC
04/05/2019 18h:38 CET

Nador: Arrestation de 4 personnes soupçonnées d'appartenir à un réseau d'immigration illégale et traite d'êtres humains

Deux jours après l'arrestation de 5 personnes dans une affaire similaire dans la région.

JOSEBA ETXABURU / REUTERS

IMMIGRATION - Deux jours après un premier coup de filet dans la région, la brigade de la police judiciaire de Nador, en coordination avec les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire, a procédé samedi matin à l’arrestation de 4 personnes, à Nador et Selouane et environs, pour leur implication présumée dans l’organisation d’opérations d’immigration illégale et traite d’êtres humains, annonce la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué relayé par la MAP.

Les recherches et investigations menées sur le terrain ont permis d’interpeller 9 ressortissants subsahariens, candidats à l’immigration clandestine, précise la même source soulignant la saisie d’un moteur de zodiacs, de deux véhicules, de téléphones portables, d’une bombe lacrymogène, de jumelles, d’un talkie-walkie ainsi que d’une somme d’argent qui pourrait avoir comme origine l’organisation de ces activités illégales.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que les recherches et investigations se poursuivent pour identifier l’ensemble des personnes impliquées dans cette affaire et élucider toutes les ramifications de ce réseau criminel qui s’active sur les deux rives de la Méditerranée, relève la même source.

En février dernier, cinq passeurs avaient également été arrêtés à Nador par les autorités, dans une affaire similaire de traite d’êtres humains et d’opération d’immigration illégale.