MAROC
12/08/2019 12h:25 CET

Le belgo-marocain Nacer Chadli (AS Monaco) prêté à Anderlecht pour une saison

Le footballeur revient en Belgique.

ASSOCIATED PRESS
Nacer Chadli lors du match pour la troisième place entre l'Angleterre et la Belgique lors de la Coupe du monde de football au stade de Saint-Pétersbourg le 14 juillet 2018.

FOOTBALL - Le joueur belge d’origine marocaine Nacer Chadli, qui évolue à l’AS Monaco (France), est prêté au club bruxellois Anderlecht pour une saison, a annoncé la formation belge de football sur son site internet.

Il s’agit du troisième international belge qui rejoint les rangs d’Anderlecht, après Vincent Kompany et Hendrik Van Crombrugge. 

L’attaquant de 30 ans revient en Belgique, fort d’“une expérience au sein de solides formations étrangères et évidemment aussi chez les Diables Rouges, aux côtés de Vincent Kompany et Hendrik Van Crombrugge”, se félicite le club dans un communiqué.

“Ces derniers mois, nous avons travaillé dur à la construction de l’équipe. Nous misons pleinement sur les jeunes, mais nous investissons aussi dans un certain nombre de joueurs expérimentés qui amèneront les jeunes à un plus haut niveau. Chadli est l’un d’entre eux”, a expliqué son directeur sportif Michael Verschueren.

“Hâte d’ouvrir ce nouveau chapitre!”

International à 56 reprises (70 sélections), Nacer Chadli est l’auteur de six buts pour la Belgique. Il avait notamment inscrit le but à l’ultime seconde du quart de finale de la dernière de Coupe du monde du football en Russie, contre le Japon. 

Formé par le Standard de Liège puis Maastricht (Pays-Bas), Chadli n’a pourtant jamais joué en Jupiler Pro League, championnat de Belgique de football (première division). Il s’était inscrit d’abord aux Pays-Bas à Apeldoorn (2007-2010) puis surtout au FC Twente (2010-2013) où ses performances lui ont valu un passage en Premier League où il sera resté cinq saisons (trois sous le maillot de Tottenham et deux sous le maillot de West Bromwich Albion). 

La saison dernière, il avait évolué à Monaco, sans pouvoir s’y imposer (16 matches, 9 fois titulaires en Ligue 1).