TUNISIE
29/06/2018 11h:47 CET

Nabil Maaloul savait que la Tunisie ne se qualifierait pas et déterminera son avenir après "la prière de la consultation"

Concernant son avenir à la tête de la sélection nationale, Nabil Maaloul a affirmé qu’il prendra sa décision après la “prière de la consultation”

Mike Hewitt - FIFA via Getty Images

Interrogé après le match victorieux -2 à 1- des Aigles de Carthage contre le Panama, le sélectionneur tunisien Nabil Maaloul a affirmé savoir que son équipe ne se qualifierait pas au second tour.

“Quand on s’est retrouvé dans ce groupe, nous savions que la troisième place serait notre meilleur espoir” a-t-il indiqué alors qu’avant la compétition, il avait indiqué “viser les quarts de finale”.

Concernant son avenir à la tête de la sélection nationale, Nabil Maaloul a affirmé qu’il prendra sa décision après la “prière de la consultation”: “C’est dieu qui nous guide et choisit notre chemin. S’il veut que je reste, je resterai, s’il veut que je m’en aille, je m’en irai” a-t-il ajouté.

Cette déclaration, qui n’a pas été accompagnée d’une analyse du rendement des Aigles de Carthage a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux:

Il est en train de se moquer de nous!

Deux secondes, je vais faire ma prière, et je te dis si je continue ou pas. Quel Imam ce Maaloul!

 

La Tunisie a terminé 3ème du groupe derrière la Belgique et l’Angleterre mais devant le Panama. Avec trois points et une deuxième victoire en coupe du monde, 40 ans après la génération dorée de 1978, les prochains jours risquent d’être décisifs pour la Fédération nationale tunisienne et le sélectionneur tunisien.

En effet, plusieurs députés ont demandé via une pétition des comptes à l’a ministre de la Jeunesse et des Sports.

Le député Karim Helali a également appelé le chef du gouvernement Youssef Chahed à créer une commission pour ouvrir une enquête administrative sur les circonstances de la préparation de la sélection nationale et les affaires financières.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.