MAROC
27/04/2015 13h:48 CET

Le Belgo-Marocain Nabil Dirar, milieu de terrain de l'AS Monaco, se confie à Jeune Afrique

AFP

FOOT - Le Belgo-Marocain Nabil Dirar évoluant à l'AS Monaco s'est livré dans une interview à Jeune Afrique sur son intention de défendre les couleurs du Maroc aux côtés des Lions de l'Atlas lors de la CAN 2017 et du mondial 2018.

"[J'aurais pu jouer avec la Belgique], mais je suis né à Casablanca où j’ai vécu quatorze ans avant d’aller en Belgique. Je me sens donc marocain. C’est un choix que je ne regrette pas", déclare-t-il.

Si le joueur âgé de 29 ans admet que la sélection marocaine n'est pas au top de sa forme "à cause des multiples changements de sélectionneurs, de joueurs", il ne perd pas le nord en affirmant à Jeune Afrique: "on doit se qualifier [pour la CAN 2017]. Comme nous devons tout faire pour jouer la Coupe du monde 2018".

Nabil Dirar voit de nombreux atouts dans les Lions de l'Atlas à travers les joueurs Benatia et Belhanda mais aussi l'entraîneur Badou Zaki.

Selon lui, "c’est avec cet entraineur que le Maroc a obtenu ses derniers résultats lors de la CAN 2004". Le Casablancais en a profité aussi pour vanter les mérites de l'adjoint de Zaki, Mustapha Hadji. "On sait quel footballeur il a été, il est très respecté et écouté. Il apporte beaucoup…", confie-t-il.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.